samedi 12 décembre 2015

sukkwan island de David Vann

«Le monde à l’origine était un vaste champ et la Terre était plate. Les animaux de toutes espèces arpentaient cette prairie et n’avaient pas de noms, les grandes créatures mangeaient les petites et personne n’y voyait rien à redire. Puis l’homme est arrivé, il avançait courbé aux confins du monde, poilu, imbécile et faible, et il s’est multiplié, il est devenu si envahissant, si tordu et meurtrier à force d’attendre que la Terre s’est mise à se déformer.»

Une île sauvage de l’Alaska, tout en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim emmène son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs, il voit là l’occasion d’un nouveau départ. Mais le séjour se transforme vite en cauchemar…
Sukkwan Island est une histoire au suspense insoutenable, une expérience littéraire inoubliable.

Mon petit mot 

 je découvre cet écrivain américain grâce à Anne Sophie, que je remercie encore pour cette découverte!

Un livre d'ambiance d'abord, le grand nord, l'Alaska, le froid, la nature, les animaux, la lutte pour la survie...  un petit côté pionnier, dans les premières pages, une atmosphère prenante... on est ailleurs...
Et puis il y a le destin des protagonistes, les relations père-fils, le couple, les tensions psychologiques... cela part un peu "petite maison dans le grand nord", mais cela ne dure que quelques pages... avant de virer au drame absolu.

Tout d'un coup, on bascule en plein cauchemar. On commence alors quasiment un deuxième livre... je n'en dirais pas plus pour ne pas gâcher le suspens si vous ne l'avez pas lu, mais si vous cherchez de quoi frissonner c'est pour vous!
Je ne m'attendais pas du tout à ce retournement, voilà un texte saisissant, perturbant, un peu glauque sur les bords parfois, mais marquant sans aucun doute !

Merci Anne Sophie de m'avoir fait sortir de mon genre habituel de lecture, un roman prenant, et inquiétant! 


20 commentaires:

  1. Whoua tu me donnes vraiment envie de le lire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas du tout mon genre de lecture habituel et pourtant j'ai beaucoup aimé !

      Supprimer
  2. loin de l'Italie.....je commençais à m'habituer à l'ancienne présentation et en voici une autre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, je cherche toujours une présentation qui permette de limiter les soucis pour poster des commentaires, il semblerait que ce modèle là soit plutôt pas mal... on verra à l'usage... tiens moi au courant si tu rencontres des difficultés! A bientôt!

      Supprimer
  3. J'ai tenté David Vann avec un autre de ses romans et ça été l'échec cuisant. J'ai détesté, littéralement, son écriture. Du coup, j'hésite franchement à tenter à nouveau bien que Sukkwan Island ait tout pour me plaire a priori...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'ai pas d'élément de comparaison, c'était mon premier livre de cet auteur... à tenter quand même peut-être!

      Supprimer
  4. Quel choc ce livre ! J'avais eu du mal à m'en remettre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense qu'il va me rester longtemps en mémoire!

      Supprimer
  5. David Vann est un écrivain que j'aime; Je n'ai pas encor lu celui-ci mais il semble dans la veine de Désolations. Tu as raison : Au début si l'on ne connaît pas l'écrivain on croit que l'on s'engage dans une expérience gratifiante (L'homme sort grandi de son adaptation à la nature sauvage) et puis.. tout tourne au cauchemar!

    RépondreSupprimer
  6. C'est avec ce livre que j'ai découvert l'auteur, et j'ai tellement aimé, que j'ai lu tous ses livres depuis. Je voulais relire celui-là, pour voir si je l'aime toujours autant, avec la surprise en moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en tout cas, je renouvellerai l'expérience avec cet auteur!

      Supprimer
  7. On ne sait jamais pour quelle raison exacte, mais je n'ai pas du tout aimé ce livre, je l'ai trouvé carrément écœurant, et complaisant... Brrr, je ne risque pas de relire cet auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. écoeurant, c'est vrai, dérangeant en tout cas!

      Supprimer
  8. On me l'a offert aussi il y a peu, avec l'adaptation en BD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne savais pas qu'il avait été adapté!

      Supprimer
  9. quelle claque!!! J'ai eu le malheur de tomber sur la fameuse page-choc un soir, avant de dormir (tu parles!) quand j'étais seule... je m'en souviendrai longtemps!

    RépondreSupprimer

Comments system