lundi 12 octobre 2015

La Piste Pasolini Pierre Adrian

01/10/2015 Editeur : Equateurs
 À 23 ans, Pierre Adrian part pour l'Italie sur les traces d'un écrivain insaisissable et fascinant : Pier Paolo Pasolini. Du " Frioul vide et infini " aux errances dans Rome et ses " nuits sans frein ", il hume, palpe cette vie à fleur de peau, à rebours de tous les clichés. Magnifique quand il provoque la société, Pasolini n'a cessé de bousculer les idées reçues. Quarante ans après son assassinat, il reste vivant au point de nous brûler. 
Premier détracteur des téléviseurs et de la vie quotidienne, il s'attaque à la société de consommation, loue les joies du football et de la vie pastorale, s'insurge contre la tiédeur bourgeoise, les sentiments institués, et s'acharne à tout désacraliser. 
Pour s'approcher davantage du sacré. Un récit de voyage au plus près de Pasolini, une enquête incarnée, mais aussi la quête d'un frère, d'un maître, d'un " meneur d'âmes, meneur de nos petites âmes paumées du nouveau siècle 

 Mon petit mot

Voici un petit livre qui nous entraîne en Italie, sur les traces de Pasolini.

Mi roman - initiatique pour ce jeune homme qui entame cette quête, mi récit de voyage, mi (tiers!) -biographie, à travers des témoignages de quelques personnes ayant connu Pasolini, ce livre est un objet littéraire original, qui intègre de nombreuses citations de Pasolini, extraits de ces poèmes en particulier, une de ces facettes que je connaissais mal. 

D'Ostie à Rome, sur les lieux où il a vécu, où il est mort, où il a tourné, les rencontres sont l'occasion d'évoquer plusieurs facettes du personnage, de l'enfance à la religion, de la politique à la sexualité, et à la société en générale. La place du dialecte, la télévision, la nature, le football,  les angoisses....
Et une question traverse l'oeuvre, quel héritage de Pasolini? Qu'en reste-t-il pour les italiens d'aujourd'hui?
Un maître à penser?
Des liens à l'actualité, des réflexions sur la société...  un essai intéressant, qui permet de mieux connaître Pasolini.

Un des lieux où nous conduit Pierre Adrian à la suite de Pasolini, la tour de Chia





Un livre lu dans le cadre de l'opération Masse critique de Babelio, pour le mois italien.

RL2015


10 commentaires:

  1. Je l'avais repéré ! Ton billet le donne encore plus envie !..

    RépondreSupprimer
  2. Sur le même thème lire Dans la main de l ange de Dominique Fernández

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je connais l'auteur, mais pas ce titre!

      Supprimer
  3. Ce livre m'intéresse beaucoup. Je connais encore peu son oeuvre cinématographique mais quand il en sera je me lancerai dans cette lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on découvre aussi le poète... intéressant!

      Supprimer
  4. Je suis justement en train de lire poésie en forme de rose, c'est un peu ardu, mais passionnant !
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Ca me tente bien ! Je vais peut-être aller en Italie alors je regarde un peu tes nombreux conseils lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un pays dont je ne le lasse pas!
      Bonne exploration!

      Supprimer

Comments system