dimanche 11 octobre 2015

I cappellacci di zucca

Impossible de ne pas passer par la case "cuisine" pour ce mois italie!

A chaque voyage en Italie, au fil des régions, j'ai découvert de multiples délices, aujourd'hui, pour rester dans l’automne, je remonte le temps : un grand week-end dans la charmante cité de Ferrare, son château, ses remparts, ses palais.. et ses  cappellacci di zucca!

Les cappellaci et le pain typique de Ferrare, la ciupèta ou Coppia ferrarese à 4 branches, dégustés après la visite du superbe Palazzo Schifanoia à l'été 2011...
 


Les Capellacci Ferrara ou Capellacci Este, sont des sortes de raviolis à la citrouille ou au potiron.

La première trace écrite remonte à 1584, dans le livre de recettes de Giovan Battista Rossetti, intendant de la cour d'Este pendant le règne du duc Alphonse II d'Este. Ils sont alors appelés "Tortelli de citrouille avec butirro»,puis renommés les "chapeaux", en lien avec la forme des chapeaux des paysans de la région.


Une recette finalement assez simple pour ces délices!



Un carré de pâtes aux oeufs, farci avec un mélange de citrouille cuite, du parmesan, de la noix de muscade et du sel et du poivre.  

En vidéo : pour leur donner leur forme particulière

 

Un peu d'eau bouillante pour 5 minutes de cuisson environ, et le tour est joué!

Pour l'assaisonnement  :  beurre fondu et sauge dans la tradition, avec du parmesan râpé, mais il existe plusieurs variantes avec des sauces tomates, de la chair à saucisses,  c'est dans cette dernière version que j'ai découvert ce petit délice d'automne! 

buon appetito!

L'occasion d'une première participation au challenge des gourmandises


 

12 commentaires:

  1. C'est l heure du petit déjeuner mais je saliver déjà !

    RépondreSupprimer
  2. La première fois que j'ai voulu faire de la pâte... à pâtes, je me suis royalement trompée dans les mesures. Et pour passer dans l'appareil à pâte, ce n'était pas évident ! J'étais déconfite.
    Un jour quand j'aurai le temps, j'essaierai avec une farce. Pas gagné !
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je l'avoue, j'ai un excellent traiteur italien qui vient sur le marché près de chez moi... alors je choisis la facilité du tout prêt!

      Supprimer
  3. Bonjour Eimelle ! Première participation mais... royale ! Tes pâtes font saliver... De petits amaretti pour le dessert ? C'est ma participation à ton mois italien !
    https://dautresviesquelamienne.wordpress.com/2015/10/11/amaretti/

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que la pâte à raviolis maison n'est pas facile à faire et c'est trèèès long mais qu'est-ce que c'est bon !!! :) Et on peut varier farces et sauces...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et cela s'accommode avec beaucoup de saveurs !

      Supprimer
  5. Quand j'aurais une cuisine qui me plaît, je tenterai peut-être de faire des pâtes... et je t'inviterai à déguster. D'ici là, on va continuer avec les traiteurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut bien faire marcher le commerce !:)!

      Supprimer

Comments system