jeudi 10 septembre 2015

Soeurs de misericorde de Colombe Schneck

Stock
« Elle n’a pas le choix, elle doit partir. À Santa Cruz, tout est fermé, plus rien ne circule, l’argent, les gens, même les fruits pourrissent sur les arbres. Les femmes partent les unes après les autres, de plus en plus loin. Comment trouver du travail, un logement, quand on ne connaît personne ? Ni la langue, ni les rues, ni ce qu’on mange, ni les règles ? »

Née en Bolivie dans une famille indigène, Azul a grandi dans un paradis où les fruits, les fleurs, les couleurs, les goûts prospéraient.
 Immigrée économique, laissant mari et enfants, langue et robes indiennes, rites et prières, elle va découvrir l’Europe et ses riches propriétaires. Comment montrer à ses patronnes ce que leurs yeux ne voient pas du monde ? Comment conserver la bonté reçue dans l’enfance ?



Mon petit mot

Un bien joli portrait de femme!
De son village de Bolivie à l'Italie ou la France, une femme de caractère et de bonté, nous entraîne à sa suite.

J'ai beaucoup apprécié en particulier l'évocation de son enfance, de l'évolution de la Bolivie, de cette jeune Quechua, et ses rapports aux autres membres de la famille... ainsi que les descriptions de son environnement, le jardin, la montagne, les aliments, les vêtements... un joli voyage immobile...


Le choc des cultures, le déracinement, les immigrés... des thèmes très actuels, attaqués ici sous l'angle des bons sentiments et de l'empathie.
Des valeurs de partage, un peu de positif, d'humanité et de générosité, c'est finalement assez rare (cela surprend même un peu, presque trop pour être vrai parfois) mais, cela fait du bien!

C'était mon premier livre lu de cette auteure, j'ai apprécié cette découverte! 

Dans le cadre du challenge





10 commentaires:

  1. Un beau portrait de femme, choc des cultures, humanité....cette lecture pourrait me plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. après des lectures très sombres, il m'a fait du bien!

      Supprimer
  2. Ca donne très envie de lire ce livre ça !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai un vrai problème avec cette auteure. Après avoir lu un roman qui était très autobiographique, je la trouve très tête à claques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je la découvrais avec ce livre, donc pas d'a priori!

      Supprimer
  4. C'est un des premiers que j'ai lus lors de cette rentrée, et comme toi, j'ai beaucoup aimé le personnage, son optimisme, sa générosité. Quant au décor outre-océan, je l'ai trouvé très réussi et très évocateur !

    RépondreSupprimer
  5. Tiens, pourquoi pas, ne serait-ce que pour le voyage!

    RépondreSupprimer

Comments system