lundi 28 septembre 2015

Jean-Yves Ossonce quitte l'opéra de Tours

 Une bien belle page se tourne à l'opéra de Tours, avec la démission de Jean-Yves Ossonce.
Après le départ contraint de Gilles Bouillon du CDRT il y a une grosse année, le paysage culturel de la ville continue son renouvellement...

Je garderai d'excellents souvenirs de ces années, c'est grâce à cet orchestre que j'ai découvert et aimé l'opéra, c'est grâce aux journées portes-ouvertes que j'en ai appris, année après année, un peu plus sur le monde des coulisses et de l’artisanat autour de ses grosses productions, des moments d'émotions, des rires, il en restera beaucoup en mémoire...



Article Nouvelle république

Le directeur de l'opéra de Tours, Jean-Yves Ossonce, a annoncé son intention de quitter ses fonctions à la fin de la saison 2015-2016. Une décision mûrement réfléchie.
La lettre date du 25 septembre. La décision, elle, doit remonter à plus longtemps. Dans ce courrier, Jean-Yves Ossonce, le directeur du Grand Théâtre de Tours, annonce son intention de quitter ses fonctions :
"J'ai proposé, à Monsieur le maire de Tours, de le faire à l'issue de cette saison 2015-2016, afin de ménager aux autorités compétentes un temps suffisant pour la recherche puis la nomination d'un successeur, sans mettre en péril la bonne marche de l'établissement et de sa programmation dans les mois à venir."
Jean-Yves Ossonce assure depuis seize ans la direction du Grand Théâtre lyrique et symphonique et depuis vingt ans la direction de l'orchestre symphonique Tours Centre Val de Loire. Le grand musicien et découvreur de talents qu'est Jean-Yves Ossonce a tenu, dans sa lettre, à remercier "l'ensemble des personnels du Grand Théâtre" et il "mesure l'ampleur du travail accompli durant toutes ces années. Grâce à ce travail, cet enthousiasme, la place de l'établissement a évolué, tant localement que nationalement, dans un contexte budgétaire toujours contraint (...)"

Depuis plusieurs mois, j'ai eu l'intuition puis la certitude personnelle que la Ville (de Tours) souhaitait finalement, sans toutefois l'exprimer vraiment de manière claire, définir de nouvelles orientations", a-t-il écrit. Cela, remarque-t-il, "est d'ailleurs tout à fait légitime pour des élus, a fortiori pour une nouvelle équipe", issue des dernières élections municipales gagnées par la liste conduite par Serge Babary (LR) face au maire socialiste sortant Jean Germain.

"En toute honnêteté, je ne pense pas être la personne adéquate pour piloter cette nouvelle période", fait valoir M. Ossonce en soulignant que "personne ne (lui) a demandé de partir".

Il a proposé de ne quitter ses fonctions qu'à l'issue de la saison 2015/2016 "afin de ménager aux autorités compétentes un temps suffisant pour la recherche puis la nomination d'un successeur, sans mettre en péril la bonne marche de l'établissement et de sa programmation dans les mois à venir".

5 commentaires:

  1. Hou là je n'étais pas au courant!!!! Ouf la saison 2015 2016 sera assurée (mais on aura un drôle de goût dans la bouche en suivant Ossonce au pupitre;..). Qui le remplacera? Il a intérêt à être bon et à avoir des choix aussi dynamiques en opéra. A part ça bien sûr, je suis prête pour la saison! (et les suivantes, forcément, on verra bien) tu nous tiens au courant du nom du successeur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. prête aussi (je commence par les portes ouvertes samedi!) Et un peu inquiète pour la suite... profitons bien de cette dernière saison...

      Supprimer
    2. Profitons, oui... Parce que la qualité peut baisser (je trouve que Tours montait en gamme depuis quelque temps), et moins d'oeuvres (6 c'est vraiment bien) et moins de prises de risques... ça nous pend au nez...

      Supprimer
  2. Une nouvelle orientation? Qu'est-ce que cela signifie? A l'heure actuelle je me méfie toujours des changements dans le domaine de la culture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le budget de l'opéra était déjà très juste depuis quelques années, nous craignons une baisse de qualité...pas très optimiste...

      Supprimer

Comments system