samedi 29 août 2015

Retiens ma nuit de Denis Tillinac #RentréeLittéraire2015

Plon (27 août 2015)

Médecin de campagne, François promène sa langueur à l'ombre du château de Chaumont. Hélène dilue son désenchantement dans la galerie d'art qu'elle tient à Blois, au bord de la Loire. Ils ont tous deux passé la soixantaine, sont mariés, ont des enfants au bout du monde ou au bord du divorce, et des parents en EPAD ou au cimetière.
Quand, à l'âge de tous les crépuscules, un amour printanier les surprend dans le huis clos de la bourgeoisie blésoise, ils s'y vouent corps et âme, dans une clandestinité qui les protège et les emprisonne. Sous la plume tendre et malicieuse d'un expert en nostalgies, l'histoire de leur liaison passionnée devient aussi celle, douce et cruelle, d'une génération – les enfants paumés du baby-boom.

Mon petit mot 

Un livre choisi pour sa photo de couverture, localisation confirmée par la lecture du résumé : Blois, la Loire,  une région que j'aime alors, il n'en fallait pas plus pour tenter la lecture!

Autant le dire tout de suite, amateurs de rebondissements à toutes les pages... passez votre chemin!
Le livre se compose de deux parties, chacun des deux protagonistes prenant alternativement la parole, l'homme d'abord, la femme ensuite. 

Une langueur, une mélancolie, se déploie page après page... au crépuscule des sentiments... une ambiance bien créée, un peu film en noir et blanc... un autre temps...

Si les personnages de la haute bourgeoisie dépeint et leurs petits tourments ne m'ont guère inspiré de sympathie, j'ai aimé retrouver à la lecture des lieux qui me sont familiers, Chaumont, Blois et les villages environnants.



Dans le cadre du

13 commentaires:

  1. Ce livre me fait de l'oeil. Je cherchais des avis... et voila le tien :-) Comme toi, je trouve la couverture magnifique! Mais visiblement le bouquin n'est pas à la hauteur de cette dernière... Bon je le mets dans la case des "possibles à acheter et à lire". Merci Nath ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas indispensable, à classer dans les "à l'occasion"!

      Supprimer
  2. Pas sûre du tout que ce soit un livre pour moi, ça !
    En revanche, je partage tout à fait ton avis sur la couverture. La nouvelle identité visuelle des romans français de Plon est de toute beauté. Personnellement, je suis davantage attirée par les romans de Sigolène Vinson et Luc Blanvillain, dont les couvertures sont également de toute beauté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu le ,Blanvillain: un coup de coeur !

      Supprimer
  3. Celui-ci ne m'emballe pas à priori, les amours nostalgiques de la haute bourgeoisie, je m'en fous! Par contre les lieux qui servent de cadre sont attirants. Quant à choisir un livre pour sa couverture, je comprends bien cela! Moi qui suis si sensible à la qualité des affiches pendant le festival d'Avignon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que c'est un critère important!
      j'espère que vous avez bien profité de votre escapade en Lozère!

      Supprimer
    2. Oui! On y va pour s'y reposer plus que pour visiter car on a une maison là-bas.

      Supprimer
  4. Un auteur qui ne m'a jamais attirée et je ne vais pas changer d'avis avec celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour rester chez le même éditeur, je conseille plutôt "Nos âmes seules"!

      Supprimer
  5. J'aime les livres "langoureux" celui-ci me plairait et j'adore aussi la Loire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors il pourrait tout à fait te plaire!

      Supprimer
  6. Je passe mon chemin, même si c'est Blois.

    RépondreSupprimer

Comments system