mercredi 19 août 2015

La maladroite d'Alexandre Seurat #RentréeLittéraire2015

Editions du Rouergue (19 août 2015)

Présentation de l'éditeur

Tout commence par un avis de recherche, diffusé à la suite de la disparition d'une enfant de 8 ans. La photo est un choc pour une institutrice qui a bien connu cette gamine. Pour elle, pas de doute : cette Diana n'a pas été enlevée, elle est déjà morte, et ses parents sont coupables. Remontant le temps, le roman égrène les témoignages de ceux l'ayant côtoyée, enseignants, grand-mère et tante, médecins, assistants sociaux, gendarmes... 
Témoins impuissants de la descente aux enfers d'une enfant martyrisée par ses parents qui, malgré les incitations à parler de plusieurs adultes, refusera de les dénoncer. 
Ce roman est inspiré par un fait divers récent largement médiatisé car, en dépit de plusieurs signalements, l'enfant n'avait jamais bénéficié de protection. Loin de tout sensationnalisme, l'auteur rend sa dimension tragique à ce drame de la maltraitance. Ce choeur de voix, écrit dans une langue pure, sans pathos ni commentaires, tient le lecteur entre ses tenailles.





Mon petit mot

Un premier roman qui fait froid dans le dos.

D'abord, il y a cette illustration de la couverture, si bien trouvée.

Et puis il y a les mots, et un angle d'approche particulièrement bien choisi, sans débordements, sans pathos.
Les faits. Bruts. Terribles.
Les versions de l'entourage, des protagonistes de l'enquête. 
Les silences, les impuissances.
Ces mensonges, ces mots qui ne viennent pas, ces lâchetés, ces remords, cette culpabilité,  et ces "procédures à suivre". Ces excuses, ces explications, toujours.
Et les dysfonctionnements de la machine de protection de l'enfance. 

Un texte nécessaire, on aimerait tant qu'il n'y ait pas d'autres Diana.


Pour se souvenir de la petite Marina , dont la tragique histoire est à l'origine de ce livre.
Pour ne pas oublier.






36 commentaires:

  1. Un très beau roman ! Mon billet vendredi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une rentrée littéraire qui commence très fort !

      Supprimer
  2. Le roman est terrible, oui ... Mais un indispensable !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis intéressée par ce roman qui semble éviter les pièges du pathos devant un sujet si difficile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il a en effet réussi à éviter ce travers!

      Supprimer
  4. Ca me fait peur, ce genre de sujet, je m'en tiens éloignée... malgré tous les avis positifs (désolée...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je comprends tout à fait, s'il n'y avait pas eu le projet 68 premières fois, je n'aurais peut-être pas tenté!

      Supprimer
  5. Un roman qui marquera cette rentrée littéraire!

    RépondreSupprimer
  6. Je suis allée voir le lien sur l'histoire de la petite marina.
    Sinon, je ne sais pas si je lirai ce livre, rien ne presse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si tu le croises, n'hésite pas à tenter!

      Supprimer
  7. Il restera longtemps gravé celui-là...

    RépondreSupprimer
  8. Je tenterai, mais je crois qu'il va quelque peu me chambouler...

    RépondreSupprimer
  9. J'ai lu ce matin le billet de Cathulu qui donnait déjà envie. Je vois que tu confirmes. Il est donc définitivement noté !

    RépondreSupprimer
  10. Quelle journée pour ce titre. Tout le monde en parle !

    RépondreSupprimer
  11. Je ne suis pas sûre d'avoir très envie d'aller vers ce genre de livre. Les enlèvements d'enfants me font froid dans le dos. Mais tu as raison, la couverture est très belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout ce qui touche à l'enfance maltraitée est compliqué, mais celui là s'en sort de belle manière!

      Supprimer
    2. Je l'ai donc lu, finalement. Merci Eimelle d'avoir été parmi les premières à m'orienter vers ce livre.

      Supprimer
    3. j'espère que tu n'as pas été déçue!

      Supprimer
  12. A noter donc en espérant qu'il aura d'autres lecteurs et lectrices enthousiastes comme toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il a plutôt un bon accueil pour le moment!

      Supprimer
  13. Réponses
    1. je pense qu'il marquera cette rentrée!

      Supprimer
  14. J'aime beaucoup la tonalité de ton billet...un roman qui marque et remue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout sauf une lecture anodine en effet!

      Supprimer
  15. Ce roman m'intéresse. Il est important de parler de la maltraitance des enfants qui, paraît-il, est un fait fréquent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hélas oui.. important d'en parler...

      Supprimer
  16. Bonjour Eimelle, je compte bien le lire. Je l'ai feuilleté en librairie, ça m'a l'air bien. Merci pour le conseil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir eimelle, ce roman m'a donc beaucoup plu. J'ai aimé que cela soit concis. Bonne soirée.

      Supprimer
    2. je suis contente que cela t'ai plu!

      Supprimer

Comments system