mercredi 26 août 2015

La Logique de l'amanite Catherine Dousteyssier-Khoze 26 août #RentréeLittéraire2015

Editions Grasset

Nikonor, érudit snob et acariâtre, vit retranché dans son château, en Corrèze. Il se passionne pour la mycologie (surtout cèpes et amanites) et la littérature.
Au fil des pages, on va découvrir les confidences étranges qu’il nous livre sur sa famille. Pourquoi voue-t-il une telle haine à sa sœur jumelle Anastasie ? Et qu’est-il advenu de ses proches?
Mon petit mot

Un livre que j'ai failli reposer à la lecture des premières pages, mais dont j'ai finalement apprécié la suite, j'ai bien fait de dépasser le premier a priori!

J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans le monde du héros, la mycologie me laisse plutôt de marbre, et le narrateur fait plutôt tout pour se rendre antipathique, vaniteux, hautain...

oui, mais voilà, la sauce (aux champignons?!), finit par prendre, et prend même bien!
Happée par les mystères autour de ce curieux personnage, l'envie d'en savoir plus et de comprendre le pourquoi de son comportement étrange, m'ont poussée à lire la suite quasiment d'une traite. 

 Les rapports frères - soeurs, l'éducation de cet enfant, la littérature aussi, et bientôt une accumulation de morts suspectes et une ambiance de plus en plus inquiétante, ont fait que je suis finalement allée avec plaisir au bout de ce roman dont les premières pages m'avaient pourtant un peu déroutées.

Et le centenaire acariâtre finirait presque (parfois) par être sympathique! Un beau portrait en tout cas!
Un personnage à découvrir, qui me restera je crois longtemps en mémoire. 

Et en prime, certains coins du Cantal cités ont été pour moi des lieux de promenades de vacances d'il y a quelques années, cela m'a rappelé des souvenirs! 




8 commentaires:

  1. Une vraie curiosité de la rentrée j'ai l'impression. Je ne suis pas fan de champignon mais les personnages antipathiques, j'adore !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup les histoires de famille et je pense que ce livre pourrait me plaire.

    RépondreSupprimer
  3. J'avais lu quelques lignes du début et été plutôt intriguée. Je le note pour un peu plus tard, à la bibliothèque...

    RépondreSupprimer
  4. ET bien dis donc, tu as "travaillé" pendant ce mois d'août ; il faut venir chez toi pour choisir les livres de la rentrée littéraire! Je vais un peu lire tes billets avant de choisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai eu la chance de pouvoir participer à l'opération 68 premières fois, qui fait voyager les livres en question, c'est une bonne opportunité pour découvrir des textes dont je n'aurais pas forcément tenté la lecture autrement!

      Supprimer

Comments system