dimanche 16 août 2015

Calais et le musée de la dentelle

Entre la baie de Somme et la Belgique, petite halte à Calais, son hôtel de ville, son beffroi; et ses bourgeois :



Les Bourgeois de Calais, groupe statuaire d'Auguste Rodin,  en bronze , 1895.


 Mais le but de notre halte à Calais était la visite du passionnant musée de la dentelle : située dans le quartier Saint-Pierre, cœur historique de la dentelle de Calais, la Cité internationale de la dentelle et de la mode est installée dans une authentique manufacture collective typique des années 1870. Au plus fort de son activité, au début du XXe siècle, l’usine Boulart - du nom des constructeurs - vivait au rythme de ses 80 métiers à tulle et à dentelle.

Acquis en 1987 par la municipalité, ce site patrimonial a été agrandi par une extension contemporaine à la façade de verre sérigraphiée aux motifs des cartons Jacquard.

On y découvre toute la chaine de fabrication de la dentelle, son histoire et son utilisation dans la mode au fil des époques,les différents métiers autour de la dentelle, le fonctionnement des différentes machines, de la fabrication des cartons à la démonstration des métiers mécaniques,  le tout dans une belle scénographie,  

Le piano pour le poinçonnage des cartons






 Aux expositions textiles permanentes



s'ajoutent une très belle expo :  BALENCIAGA, MAGICIEN DE LA DENTELLE, à l’occasion des 120 ans de la naissance de Cristóbal Balenciaga.


Cette exposition consacrée à la dentelle, réunit des pièces parisiennes mais aussi de nombreuses tenues faites dans ses trois maisons espagnoles à Saint-Sébastien, Madrid et Barcelone, et jamais présentées en France.  Avec près de 75 tenues, des accessoires (chapeaux, gants, souliers) ainsi que des photographies et des croquis d’atelier, l’exposition offre un vaste panorama de la création du couturier et permet de dresser l’histoire de Balenciaga et la dentelle.
Il l’employa aussi bien en ornementation qu’en textile. Jouant sur les motifs, les couleurs mais aussi sur les utilisations, Balenciaga a exploré toutes les manières d’employer la dentelle et en a magnifié les caractéristiques. Des blouses aux robes de cocktail, des tuniques aux accessoires, la dentelle est toujours présente dans ses créations, témoignant de l’originalité stylistique du couturier, qui fut aussi souvent à l’origine de l’évolution de la mode au cours des années 1950/1960.














Bref, une halte passionnante!

2 commentaires:

  1. Ça devait être magnifique cette exposition (je ne suis jamais allée à Calais).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je découvrais la ville, et ce musée m'a vraiment bcp plu!

      Supprimer

Comments system