mardi 7 juillet 2015

Vers Compostelle, Drôles de rencontres. Antoine Bertrandy

janvier 2015 Editions Transboréal

Présentation de l'éditeur
Un matin d’automne, Antoine Bertrandy s’est arraché à son confort francilien pour s’élancer dans le sillage des pèlerins aspirés vers le mystère de Saint-Jacques. Courbé sous le poids de son sac et de ses attentes, il a relié Compostelle depuis Saint-Jean-Pied-de-Port en empruntant le Camino real francés.
Dans le décor de cette comédie humaine itinérante – où vibrent de concert spiritualité et téléphones portables –, chacun peut épuiser ses fantasmes et ses certitudes jusqu’à ressentir, en son for intérieur, le frémissement de la renaissance.
De cette expérience jaillit un récit riche de rencontres truculentes, de séparations déchirantes et de moments drolatiques. Un texte prodigue en réflexions sur le sens du pèlerinage et, en somme, sur la vie.
Mon petit mot

Après avoir lu 

 Immortelle randonnée, Compostelle malgré moi - Jean-Christophe Rufin





 je continue à suivre les chemins de St Jacques de Compostelle, avec cette fois  Antoine Bertrandy qui m'en a proposé la lecture.

Deux styles différents pour un même chemin, bien la preuve que chaque expérience est unique.

Il y a le récit des étapes, les difficultés physiques, les aléas des hébergements, du fléchage, des paysages traversés, bord de route, banlieues ou superbes décors naturels, monastères et autres églises... mais surtout les rencontres, et les motivations - quêtes bien différentes des uns et des autres.

De la version "tout à pied" aux trajets en bus, des ampoules aux désagréments digestifs, des lessives aux ronflements... ou autres mauvaises surprises nocturnes, des arnaques en tout genre, en leçons de vie,  le pèlerinage oscille entre promenade de santé pour troupeau de touristes et vrai parcours du combattant.

La difficile traversée de la Maseta


Le regard porté sur les autres par l'auteur évolue au fil des kilomètres, complaisance, suffisance parfois, l'empathie n'est pas si simple à trouver.
Une belle galerie de personnages, de cabossés,  se dessine au fil des pages.

Une lecture sans doute utile aux futurs pèlerins et qui offre aux autre un sympathique dépaysement, et l'occasion de quelques réflexions sur les priorités de la vie.
De quoi est-on prêt à se délester? 
Et en prime de belles citations à méditer en tête de chaque chapitre!

Merci à l'auteur pour cette découverte!


une participation au challenge



10 commentaires:

  1. Je crois que je suis encore plus enthousiaste que toi !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai une forte envie de découvrir ce récit ! J'envisage de faire Compostelle, un jour, alors ce récit m'intéresse.
    En plus, j'aime beaucoup ce genre de livre, qui m'en apprend toujours énormément ! Je note. Merci à toi.

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai lu et beaucoup aimé ! Je me suis parfois retrouvée dans certaines réflexions de l'auteur...

    RépondreSupprimer
  4. Deuxième avis positif que je lis sur ce livre dans la soirée.
    Il faut que je le lise !

    RépondreSupprimer
  5. Tu as raison, chaque voyage vers Compostelle est unique! Je laisse passer un peu de temps, et peut être encore quelques lectures sur le même thème, repérées chez Dominique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. autant de récits que de voyageurs...!

      Supprimer

Comments system