vendredi 24 juillet 2015

Un obus dans le coeur Wajdi Mouawad #off15

Théâtre du Balcon
 Mise en scène : Catherine Cohen  avec Grégori Baquet  Molière 2014 Révélation Masculine

Un jour, ma mère s'est mise à avoir un visage autre. C'est peut-être ça le début de mon histoire.
Wahab est réveillé en pleine nuit par un coup de téléphone lui apprenant que sa mère, malade d’un cancer, agonise. En s'acheminant vers l'hôpital, Wahab se prépare à dompter la mort, à nouveau, la dernière fois il avait 7 ans. Tout le mène à ce face à face avec la mort, avec sa peur d’enfant, qu'il doit terrasser pour enfin se libérer. Le chemin de Wahab est un chemin douloureux, où se côtoient l’innocence, la colère, l’incompréhension, la tendresse et aussi l'humour.

 Mon petit mot
Après avoir apprécié G. Baquet dans un rôle à des années lumières de celui-là :
j'étais très curieuse de découvrir ce spectacle dont j'ai entendu beaucoup de bien!
 En effet, quel texte!

Un face à face avec la mort, avec qqs unes des questions essentielles de la vie, avec la guerre et ses atrocités aussi, et avec cet enfant devenant adulte... Douloureux chemin initiatique... On voyage avec lui du Liban au Canada, du petit garçon au jeune homme blessé, sans pathos, mais avec des images tragiques qui se dessinent à l'esprit.

Mais heureusement, il y a aussi de salutaires touches d'humour dans ce texte, qui offrent quelques respirations bienvenues, même si le tragique n'est jamais bien loin.


Dans le cadre du

4 commentaires:

Comments system