jeudi 23 juillet 2015

Les chatouilles Andréa Bescond #off15

Théâtre Actuel 
De et par Andréa Bescond
Mise en scène : Eric Métayer

Pourquoi "Les Chatouilles"? Le choix de cette histoire s'est imposé à moi comme une survie, comme l'envie de dire haut et fort ce que beaucoup ne veulent pas entendre, rejettent en bloc, quoi de plus insupportable que le viol d'un enfant ?
"Les Chatouilles" ce n'est pas un jugement, ce n'est pas de condamner la maladie d'un être en souffrance qui inflige des sévices à plus faible que lui mais c'est le constat d'un combat pour exister, respirer, survivre... Mon personnage, Odette, fait partie de ceux qui se battent, de ceux qui taisent une violente déchirure, qui l'occultent même et qui la reçoivent en pleine figure quand elle leur revient comme un tsunami, elle fait partie de ceux dont l'enfance a été brisée par une main adulte dans la culotte en coton, elle subit, elle se tait puis occulte pour enfin se souvenir, rejeter puis dénoncer. Tout le cheminement classique de l'enfant victime de pédophilie, c'est ça dont parle "Les Chatouilles".
Odette nous emmène au cœur de la danse, qui lui permet d'exprimer ce qu'elle ne peut pas dire...
Quand la vie fait taire les mots, naissent les paroles du corps.
 La danse et la musique ont une place primordiale dans cette création, ce qui la rend totalement originale, unique, le mouvement apporte toute une poésie où parfois les mots s'égarent. "Les Chatouilles" est une pièce rare car elle traite d'un sujet lourd avec beaucoup de légèreté, d'humour, car oui on rit beaucoup !
 La vie est faite de ces extrêmes, le parcours d'Odette pourra vous paraitre insolite mais il est inspiré d'une histoire vraie, tout aussi vraie que ces chiffres alarmants : il y a 75000 viols par an en France et autant concernant seulement les enfants...
Ça valait bien une pièce de théâtre non?
Andréa Bescond



Mon petit mot

Séance de rattrapage suite!

Un spectacle qui avait eu déjà beaucoup de succès l'année dernière et que je n'avais pas eu le temps d'aller voir, voilà qui est réparé!

La danse comme moyen d'expression quand les mots ne sont impossible.
Le drame vécu par cette enfant.
Le rapport à la mère, au silence. 
Et puis la danse, des premiers rêves à une carrière qui s'en éloigne, des comedies musicales aux chorégraphes limites...

Coup de coeur pour moi aussi !
Cette incarnation des différents personnages, la mère, la prof de danse et les autres... Chapeau!


Dans le cadre du



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments system