mardi 21 juillet 2015

LA COLÈRE DE DOM JUAN #off15

D’après Molière 
 théâtre Girasole

Adaptation et mise en scène : Christophe Luthringer
Avec : Arnaud Denissel, Gilles-Vincent Kapps, Françoise Cadol, Laurent Richard, Vanessa Cailhol, Jeremy Braitbar
Scénographie : Charlotte Villermet, Lumière : Maurice Fouilhé, Costumes : Alice Touvet, Musique et sons : Franck Gervais, Vidéo : Christian Boustani et Maxime Trévisiol, Chorégraphies : Claire Faurot et Jérémy Braitbart, Assistante mise en scène : Bérengère de Pommerol, Régie : Thierry Alexandre et Mathieu Poupin

photo Colère Dom Juan
Un DOM JUAN moderne, « électro-Rock », qui chante les Doors, Queen, Rage Against the Machine, accompagné de son acolyte, Sganarelle, à la guitare électrique. Dom Juan chante, danse et crie sa colère de ne pas avoir été aimé par un père qui l’a ignoré. 
L’action se passe aujourd’hui ; Le texte de Molière a servi de base à l’adaptation, mais, il y a aussi, des passages de Tirso de Molina, Da Ponte, Hoffman, Lenau, Pouchkine, Machiavel, Christophe Luthringer et parfois, une scène n’est plus parlée mais laisse place à la danse. 
C’est un Dom Juan contemporain, Rock’n’roll, qui, au travers du théâtre et de son esthétisme, nous offre un point de vue : La séduction peut être une maladie pathologique causée par les dommages personnels et collatéraux provoqués par le manque de reconnaissance d’un père pour son fils ; Dieu le père tout puissant !

Mon petit mot

Après avoir apprécié la performance de  Françoise Cadol l'année dernière dans
son nom dans la distribution m'a poussé à lire la présentation de ce spectacle... et à aller le voir!

Et si la séduction était un trouble du comportement? A-t-il besoin de séduire pour vivre? Pour contrebalancer cette quête du père? 
Une adaptation qui questionne la relation père-fils et qui fait redécouvrir de belle manière le texte de Molière !

'ecst rock, c'est musical, c'est danse, punchy , cela réveille !   Du plus toride des tangos aux accords de guitare deSganarelle, le rythme ne faiblit pas!
    Bon, maintenant il faudrait que je relise le texte de base... Décidément ce festival aura allongé ma liste d' envies de lectures !

Dans le cadre du

2 commentaires:

  1. C'est ce qu'il y a de passionnant,entre autres, nous amener à la lecture!

    RépondreSupprimer
  2. Et la liste est longue cette année !

    RépondreSupprimer

Comments system