lundi 13 juillet 2015

Ce que je peux te dire d'elles de Anne Icart

Gardienne et témoin de l'histoire familiale – une histoire de femmes, de soeurs, de mères –, Blanche va en retisser tous les fils pour tenter de réparer le lien brisé avec sa propre fille, Violette...
Portés par une écriture ultrasensible, ou sous l'apparente douceur du cocon familial gronde la violence des sentiments, on est entraînés dans l'histoire de Blanche, celle de quatre générations de femmes, des années 1950 à nos jours. 
De la minuscule bicoque d'un petit village des Pyrénées aux ateliers de la maison Balaguère, haute couture, à Toulouse, Blanche recrée ce petit monde que les accidents de la vie, et certains choix, ont rendu presque exclusivement féminin. 
Chaleureux et coloré comme une promenade dans la Ville rose (ou comme une collection de Justine...), le roman de cette tribu de femmes émancipées avant l'heure explore avec autant de tendresse que d'acuité toute la complexité des liens maternels.
Mon petit mot

Une belle sage familiale féminine!

4 générations de femmes,  qui par le hasard des malheurs de la vie, des deuils, des séparations, ou par choix, se retrouvent sans hommes, sans mari, sans père ou sans enfant.

Comment se faire une place dans cette tribu de femmes? Comment se construire une identité dans une maison lourde de secrets, de silences, au passé si présent ?
La maternité, l'éducation, les abandons, la dépression, les peurs de l'enfance, des erreurs reproduites, des avancées aussi... tant de questions et de petites phrases qui vous renvoient de ci de-là à votre propre histoire familiale, et font monter tout à coup l'émotion.

Des rires qui cachent mal les larmes,  pour de beaux personnages pour lesquels on espère des jours meilleurs.

Il y est question aussi d'émancipation des femmes, de manifestations féministes, d'IVG, une époque ou au sein d'une même génération l'incompréhension peut naître .
Et puis il y a la naissance d'une maison de haute couture, les rêves, les espoirs,  tout ce qu'il faut pour faire un roman idéal pour l'été!

et un en moins dans la PAL!





12 commentaires:

  1. ça a l'air très bien. je le note :)

    RépondreSupprimer
  2. Oh voilà un roman qui a tout pour me plaire !

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre me fait de l'oeil, merci pour la découverte. Belle journée,
    Maeve

    RépondreSupprimer
  4. tu confirmes ce que j'en avais lu ici ou là: un beau roman de femmes!

    RépondreSupprimer
  5. je l'ai beaucoup aimé, bon, j'ai mis le temps pour le sortir de ma PAL ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'en ai aussi qui y dorment depuis longtemps... parfois de très bonnes surprises!

      Supprimer

Comments system