samedi 6 juin 2015

Portel et Beja

Sur la route entre descendant vers Mértola, deux arrêts au programme :

Portel , pour poursuivre dans la lignée village blanc et forteresse perchée!



vue aérienne


et
Beja
une ville idéale pour découvrir l'histoire de la région!
Beja, située sur le point culminant des plaines de l'Alentejo, fut fondée par les Romains sous le règne de Jules César, elle fut ensuite un bastion maure pendant plus de 400 ans. L‘histoire de Beja est préservée dans son architecture et peut encore être observée dans le dédale de rues pavées étroites de son centre historique.
De nombreux bâtiments sont blanchis à la chaux selon le style traditionnel alentejano, et décorés de cheminées maures et de carreaux azulejo complexes.

Située sur une éminence de 277 mètres, commandant une position stratégique dans les plaines du Bas Alentejo, Beja a été une place importante dès l'Antiquité. La ville a été nommée Pax Julia par Jules César en l'an 48 avant J.C. en l'honneur de la paix qu'il conclut avec les Lusitaniens. Après la conquête de la région par les Wisigoths, la ville fut le siège d'un évêché. Apringius (milieu du VIe siècle) est le premier évêque connu. La ville fut ensuite envahie par les armées omeyyades en 713.

À la mort du dernier calife de Cordoue en 1031, Beja devint une Taïfa, une principauté musulmane indépendante. En 1144, le gouverneur de Beja, Sidray ibn Wazir, doit faire face à une rébellion orchestrée par Abul-Qasim Ahmad ibn al-Husayn al-Quasi. En 1150, la ville est prise par les Almohades, par l'armée du roi Alphonse Ier, à nouveau par les Almohades en 1175, et définitivement récupérée par le roi Sanche II en 1234.

La ville sera à nouveau attaquée et occupée lors de la Guerre de restauration opposant les Portugais aux Espagnols (1640-1667).
La ville retrouve son évêché en 1770. En 1808, les troupes françaises du général Junot massacrent les habitants.



Beja conserve son Castelo,de style médiéval. L’imposante tour de garde en marbre est la plus haute du Portugal (en restauration en ce moment)

A côté du château, l’église blanchie à la chaux Santo Amaro date du Ve siècle. Exemple d’architecture de la période des Wisigoths, elle abrite aujourd'hui un musée archéologique

Le Convento de Nossa Senhora da Conceição est associée dans la littérature aux « Lettres d'une Nonne Portugaise ». Une nonne du couvent aurait écrit cinq lettres d’amour passionnées à un officier français, lesquelles furent publiées par la suite et littéralement acclamées. Même si leur authenticité n’a jamais été prouvée, ce conte romantique d’un amour interdit est une grande attraction pour Beja.

statue de la reine Léonor



Éléonore de Viseu (en portugais : Leonor de Viseu) (Beja, 2 mai 1458 — Lisbonne, 17 novembre 1525), fut infante puis reine consort de Portugal de 1481 à 1495 après son mariage avec Jean II de Portugal le 22 janvier 1470.

Une promenade en compagnie de cigognes, très nombreuses dans la région!

2 commentaires:

  1. Il me les faut avant le départ, ces lettres comment les trouver? Nous resterons une semaine dans l'Alentejo, nous irons sûrement à Beja!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elles sont là : http://fr.wikisource.org/wiki/Lettres_portugaises_traduites_en_fran%C3%A7ais
      (et sinon, c'est édité sous le titre Lettres de la religieuse portugaise)
      :)! Bonne lecture alors!

      Supprimer

Comments system