samedi 9 mai 2015

L'homme qui ne savait pas dire non Serge Joncour

«Parfois le soir, seul devant la glace, il avance ses lèvres pour dire le mot, il les rassemble comme pour une moue ou un demi-baiser, il tend la bouche vers l'avant et cale les incisives pour souffler la décisive consonne, mais là, le mot ne vient pas, il lui reste sur la langue comme un noyau de cerise, un chewing-gum qui refuserait de buller.»
On n'imagine pas l'embarras de ne plus pouvoir prononcer ce simple mot : non. C'est pourtant ce qui arrive à Beaujour, employé modèle dans un institut de sondage. Grâce à un atelier d'écriture, il part à la recherche du mot perdu, quitte à remonter toute l'histoire.
Avec la sensibilité qu'on lui connaît, Serge Joncour multiplie les scènes cocasses et compose un véritable roman des origines.

Mon petit mot

 Serge Joncour est de ces auteurs que j'aime à retrouver... l'assurance de passer un sympathique moment de lecture, et celui-ci n'est pas en reste!

A la fois drôle et philosophique, même si le conte des origines de l'atelier de lecture m'a moins accrochée que les péripéties du héros dans son impossibilité à dire non!

De quiproquos en situations totalement impossibles, de ces sondages à ces rencontres, ces trois malheureuses lettres manquantes provoquent bien des embarras et autant de sourires chez le lecteur.. sourires un peu jaunes parfois, car comment ne pas se reconnaître dans certaines situations... pas toujours simple en effet de dire non...

Et puis il y aussi le pouvoir des mots, l'écriture quasi-thérapeutique... bref, une jolie quête...


10 commentaires:

  1. je l'ai lu mais pas chroniqué : un moment agréable mais assez oubliable. Je n'ai retenu aucune scène.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on verra ce qu'il en restera dans quelques temps!

      Supprimer
  2. Phillisine paraît plus sévère que toi? En tout cas, elle a moins accroché!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'amour sans le faire et L'écrivain national restent mes préférés de cet auteur, mais j'ai passé un bon moment aussi avec celui-ci!

      Supprimer
  3. Je vais découvrir l'auteur avec l'écrivain national d'abord ;-)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai furieusement envie de lire un autre Joncour cet été. Peut-être celui-là ?

    RépondreSupprimer
  5. j'avais lu L'amour sans le faire que j'avais beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer

Comments system