samedi 23 mai 2015

La traviata Verdi Tours Marguerre Ossonce Duffaut et saison 2015 - 2016 de l'opéra de Tours

Mai 2015
Opéra en quatre parties
Livret de Francesco Maria Piave, d'après Alexandre Dumas Fils

Direction : Jean-Yves Ossonce
Mise en scène : Nadine Duffaut
Décors : Emmanuelle Favre
Costumes : Gérard Audier
Lumières : Jacques Chatelet

Violetta Valéry : Eleonore Marguerre
Flora Bervoix : Pauline Sabatier
Annina : Blandine Folio Peres
Alfredo Germont : Sébastien Droy
Giorgio Germont : Kristian Paul en remplacement d'Enrico Marrucci
Baron Douphol : Ronan Nédelec
Docteur Grenvil : Guillaume Antoine
Gastone : Yvan Rebeyrol
Le Marquis : François Bazola

Orchestre Symphonique Région Centre-Tours
Choeurs de l'Opéra de Tours et Choeurs Supplémentaires

Violetta Valéry : Eleonore Marguerre/ Giorgio Germont : Kristian Paul photo

Coproduction (2002) Opéra du Grand Avignon / Opéra de Massy / Opéra-Théâtre Metz-Métropole / Opéra de Reims / Opéra de Toulon Provence-Méditerranée / Opéra de Vichy
photo décor répétition

Mon petit mot

Une production découverte en deux temps : tout d'abord les répétitions publiques du 9 mai (et toujours le même plaisir de pouvoir découvrir l'envers du décor, le travail des techniciens, et de suivre ainsi un peu de l'évolution musicale et scénique d'un projet) , puis la représentation du vendredi.

Les répétitions m'avaient comblée : un travail sur les réglages de plusieurs tableaux... sans costumes ni projection, que de précisions dans tout cela! Des déplacements millimétrés, pour qu'ils s'accordent parfaitement avec la musique,  les pas de danse des choristes - danseuses pour l'occasion avec l'aide d'une professeur de flamenco...

Et puis, des idées intéressantes qui font que dans cette oeuvre bien connue , on peut toujours découvrir un nouvel angle d'approche d'un personnage ou d'une scène : les rapports Violetta - Germont, la (l'omni) présence d'Annina aux côtés de Violetta, les voix qui s'annonçaient prometteuses...  
sans qu'un détail relevé dans le décor (le nom de l'hôtel... Lutétia... que sans l'oeil avisé de Sabine à mes côtés je n'aurais même peut-être pas vu ) ne nous ai  intriguées plus que cela, j'étais plus sceptique sur la présence physique de la soeur d'Alfredo et ne m'étais pas arrêtée à ce nom... 

décor répétition
Et voilà que le réprésentation d'hier permet d'être fixée :  contextualisation en 1940/1945, entre uniforme nazi, "collaboration horizontale" et femme tondue... pourquoi pas... cela fonctionne, la  Traviata est une histoire si intemporelle que ce décor et ces costumes permettent de la redécouvrir de façon un peu différente, et lui offrent une très belle scénographie! 

Et puis, la musique fait le reste... et l'on passe une excellente soirée ! Je découvrais Eleonore Marguerre, un nom à retenir!
Une mention spéciale au Giorgio Germont de Kristian Paul appelé de dernière minute, et à Emmanuel Trenque,  chef de chœur du Grand Théâtre depuis 2004, qui va quitter Tours pour Marseille, une belle page se tourne ici avec lui. 

Bref, une saison d'opéras qui se termine en beauté et qui laissera de jolis souvenirs (pour mémoire, les différents opéras vus : à l' opéra de Tours 2014 - 2015
 
RDV à la rentrée pour Madame Butterfly!

(Au passage, les titres des opéras de

 la saison 2015 - 2016 de l'opéra de Tours : 

- Madame Butterfly
- La belle Hélène
- La Cenerentola 
- L’enlèvement au Sérail
- Soirée avec deux oeuvres : La Société Anonyme Des Messieurs Prudents et Trouble à Tahiti
- Eugène Onéguine




13 commentaires:

  1. Coucou!
    Normalement j'y vais cet après midi et mardi (je double!). Vu ma place, cet après midi je me concentrerai sur les voix... (quand on voit la moitié du surtitrage et du plateau, on opte pour une autre méthode)(je connais déjà ma place-mauvaise). Un opéra très connu et, oui, je découvre ici l'idée du metteur en scène, on verra bien. je me souviens d'une Traviata située dans les années 30 en Italie (Mussolini, etc). Normalement la soeur d'Alfredo n’apparaît pas...
    Merci de me révéler les titres de l'année prochaine! Eugène Onéguine est peut être en co production avec Limoges? (qui le propose aussi).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère que tu passes une bonne après-midi (musicalement parlant à défaut du visuel, tu te rattraperas mardi!) je n'ai pas d'info détaillée pour Eugène Onéguine, mais il y a des chances que cela soit ça!

      Supprimer
    2. Cela s'est mieux passé que prévu, je voyais les surtitres (cela dépend sans doute de leur largeur...) et au premier entracte j'ai changé de place (sur la proposition de l'ouvreuse).

      Supprimer
    3. Il manquait quand même au moins un contre ut, le baryton est un poil trop 'basse', et Alfredo un peu en retrait. Mais ne chipotons pas, nous avons du live, et ça dépasse des interprètes sur CD même impeccables. On verra ce soir.
      Tu m'avais laissé entrevoir la période et la mise en scène, donc je n'ai pas été étonnée par le début du dernier tableau, mais quand Violetta a enlevé son foulard, il y a eu une sorte de hoquet (léger) qui a couru dans la salle...

      Supprimer
  2. J'aimerai tellement aller à l'opéra ! Il faut vraiment que je fasse ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. n'hésite pas à "sauter le pas"! de quoi réserver de beaux moments!

      Supprimer
  3. Une belle programmation et j'adore Eugène Onéguine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est une œuvre que je découvrirai, jamais vue sur scène!

      Supprimer
  4. J'ai étudié Eugène Oneguine ( de Pouckine et de Tchaikowsky) quand j'étais à la fac. Une drôle de mise en scène, effectivement pour la Traviata! Violetta en femme tondue, ce n'est pas banal!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cela surprend un peu, et puis finalement, cela passe plutôt bien!

      Supprimer
  5. Intéressant cette période de l'Histoire pour Violetta, mais cela montre que cette histoire est intemporelle. Il y a parfois de bonnes surprises.
    Malheureusement il n'y a pas d'opéra ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est le propre des chefs d'oeuvre... s'adapter à tout!

      Supprimer

Comments system