jeudi 2 avril 2015

Fleur et sang François VALLEJO

21/08/2014   éditions viviane hamy
Urbain Delatour, né sous Louis XIV, suit l’enseignement de son père, maître chirurgien-apothicaire. Héritier respectueux et docile, il combat sa répulsion pour les sanies et autres plaies purulentes, et l’assiste dans les soins octroyés au seigneur de Montchevreüil, lorsqu’il tombe sous le charme d’Isabelle de Montchevreüil, une amazone inquiétante qui effraie les paysans de la région. Elle semble prête à tout pour l’empêcher d’approcher son père…
Au XXIe siècle, la chirurgie de pointe a remplacé l’herboristerie : Étienne Delatour est promis à un avenir brillant. Il accomplit en virtuose les opérations les plus sophistiquées. Son talent reconnu de tous le protège de ses accès d’émotion. Un jour, il se voit proposer le poste de directeur du service cardiologie d’un hôpital parisien réputé dirigé par M. Saint-Aubin, le père d’une de ses anciennes conquêtes, Irène… Mais la vie le prend à revers lorsque la rumeur d’une surmortalité dans son service se répand, au moment même où ses honoraires connaissent une nette inflation…
Fleur et Sang construit un pont entre deux destins, deux époques...
Avec maestria, François Vallejo nous offre un « co-roman » où deux histoires se superposent grâce à une subtile orchestration des temps et contre-temps. Elles s’opposent en même temps qu’elles se répondent ; le drame est imminent. Quels liens inexorables se tissent entre nos deux protagonistes ?

Mon petit mot

Deux chirurgiens à des siècles d'écarts...
Deux "filles de"... ayant perdu leurs mères très jeunes, deux "boiteuses"... et donc... deux pères...
Et autant d'échos entre ses personnages.
L'histoire se répète-telle génération après génération? Des points communs se trouvent...  Rumeurs, quête du pouvoir, manipulations en tout genre, quête d'identité, crimes, et l'amour... tout se mêle...

Un double roman qui tient en haleine, on ne sait plus qu'y croire, on doute et la fin apporte son lot de rebondissements... bien ficelé!

 Un petit plus pour moi pour le récit se déroulant sous Louis XIV dans les fins fonds de la généralité de Tours.  Un vrai roman historique, intéressant tant pour l'histoire médicale, que pour les rapports entre les personnages, et les représentants des différents pouvoirs, ecclésiastique, ou politique.
L'histoire contemporaine m'a moins emballée sur la durée.


Dans le cadre du

12 commentaires:

  1. Pas encore lu depuis le temps, mais ton billet relance mon envie.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai eu le même ressenti que toi, avec un petit déséquilibre entre les deux histoires mais un beau roman, bien construit et bien écrit !

    RépondreSupprimer
  3. ça a l'air bien sympa comme roman! Je note le titre pour ma prochaine virée en librairie!

    RépondreSupprimer
  4. Intriguant, et je lis peu de récits impliquant la médecine - tu as piqué ma curiosité !

    RépondreSupprimer
  5. J'avais aimé entendre l'auteur en parler mais il ne m'avais pas donné envie de le lire, ce qui est paradoxal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a aussi des auteurs que j'aime écouter mais dont les thèmes des livres ne m'intéresse pas , comme quoi!

      Supprimer
  6. L'histoire est attirante. Si en plus il tient en haleine, c'est un livre à noter dans ma Liste à Lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A conseiller en effet bonnee journée !

      Supprimer

Comments system