vendredi 11 juillet 2014

LE PORTEUR D'HISTOIRE #off14

théâtre des béliers
22h30
festival d'Avignon 2014

La présentation de la pièce

Feuilleton littéraire à la Dumas.
Le Porteur d’histoire nous invite à écouter une histoire, des histoires, à relire l’Histoire, notre Histoire et à voyager, tout simplement, dans le temps et l'espace par le biais de cinq acteurs, de cinq tabourets, d'un plateau nu, de deux portants chargés de costumes et du pouvoir illimité de notre imaginaire.
MOLIERES DU MEILLEUR AUTEUR ET DU MEILLEUR METTEUR EN SCENE
Nommé pour le Molière du meilleur spectacle de théâtre privé


Par une nuit pluvieuse, au fin fond des Ardennes, Martin Martin doit enterrer son père.
Il est alors loin d’imaginer que la découverte d’un carnet manuscrit va l’entraîner dans une quête vertigineuse à travers l’Histoire et les continents. Quinze ans plus tard, au cœur du désert algérien, une mère et sa fille disparaissent mystérieusement.
Elles ont été entraînées par le récit d’un inconnu, à la recherche d’un amas de livres frappés d’un étrange calice, et d’un trésor colossal, accumulé à travers les âges par une légendaire société secrète.

Interprète(s) : Fadila Belkebla, Marc Citti, Amaury De Crayencour, Justine Moulinier et Régis Vallée.
Nb : Benjamin Brenière remplacera Amaury de Crayencour sur deux dates

Mise en scène : Alexis Michalik
Lumières : Anaïs Souquet
Musique : Manuel Peskine

Mon petit mot

Et voilà, de retour de ces quatre jours bien remplis au festival d'Avignon!
Quatre jours, quatre amies, un vent glacial mais de bien beaux moments!

A chaud, je crois que le premier coup de coeur qui me vient à l'esprit est Les coquelicots dans les tranchées, mais sur les 16 spectacles vus, beaucoup de très jolies choses, ravie de ce séjour!
Articles-souvenirs sur les pièces vues à venir dans les jours à venir, dans l'ordre chronologique!

Lundi soir donc, après un trajet sous le déluge,  une arrivée à Avignon sans le chant des cigales mais avec les affiches noyées sur les trottoirs, un p'tit restau pour se réchauffer, un p'tit bonjour au palais des Papes et à la rue des Teinturiers, et en route vers le 1er spectacle du séjour : Le porteur d'histoire.

Une valeur sûre, salle comble, et une bien jolie façon d'entrer dans le festival!

Des thèmes qui nous parlent, très très fort , l'histoire, la transmission,  les choix, la place de la femme, les nombreuses références littéraires ou historiques (qui finissent par nous faire douter de ce qui est vrai et ce qui est pure invention... )   de quoi faire réfléchir, mais aussi faire rêver...
La guerre d'Algérie, l'église, la littérature, la place des livres, l'art avec Delacroix, tant de thèmes abordés dans ce qui ressemble en effet à un feuilleton très efficace!

Et puis, cela fait tellement de bien de se faire conter une jolie histoire...

On sort le sourire aux lèvres, ce festival commence bien!


Et puis ce fut également l'occasion de retrouver avec plaisir Marc Citti que j'avais applaudi l'année dernière dans : Kiss Richard Marc Citti William Shakespeare 

8 commentaires:

  1. Nous avons aimé cette pièce mais je vois que l'acteur que j'avais préféré ne joue pas chez toi.

    RépondreSupprimer
  2. c'était en tout cas une très belle entrée dans le festival!

    RépondreSupprimer
  3. Ah tu es arrivée lundi ! En effet quel déluge, le matin, l'eau ruisselait dans les rues comme des torrents !! On a pris la saucée du siècle en allant voir le sermon sur le mauvais riche de Bossuet !!
    J'ai vraiment souri en lisant ce billet car j'avais programmé Porteurs d'Histoires comme notre ... dernier spectacle !! Marrant cette symétrie.
    Et finalement, nous avons dû y renoncer car ma fille a insisté pour que nous allions voir Ceux de Malevil, d'après Robert Merle. Et je me suis dit "bon, c'est pas grave, un spectacle que fait courir les foules (c'était plein tout le temps, alors que toutes les salles étaient à moitié vides) cela doit être bien, mais vaut mieux "découvrir") et je n'ai pas regretté car le spectacle des Barriques m'a beaucoup plu.

    RépondreSupprimer
  4. c'est vrai qu'on a parfois des bonnes surprises! Nous y étions à 4 , le planning n'a pas été facile à élaborer, mais finalement, ravie des choix!

    RépondreSupprimer
  5. Quelle chance ce petit séjour à Avignon ! Le porteur d'histoire est effectivement très chouette. Et en parcourant tes autres billets, j'ai noté quelques noms, au cas où certains passent à Paris...

    RépondreSupprimer
  6. c'était un bon cru de festival pour moi!

    RépondreSupprimer
  7. Encore une pièce que tu recommandes, donc!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout à fait! Et presque un an après, le souvenir est toujours très positif!

      Supprimer

Comments system