samedi 15 mars 2014

The turn of the screw / Britten Ariane Matiakh, Pitoiset, opéra deTours

The turn of the screw (Le tour d'écrou) de Benjamin Britten (1913 – 1976)
 mars 2014 Opéra de Tours

Opéra en deux actes avec prologue, livret de Myfanwy Piper, d’après la nouvelle de Henry James

Direction, Ariane Matiakh

Mise en scène et scénographie, Dominique Pitoiset
Assistant mise en scène, Stephen Taylor
Costumes, Nathalie Prats
Lumières, Christophe Pitoiset

Avec :
La Gouvernante, Isabelle Cals
Mrs Grose, Hanna Schaer
Miss Jessel, Cécile Perrin
Narrateur – Peter Quint, Jean-Francis Monvoisin
Miles, Samuel Malet
Flora, Louise Van Der Mee

Avec l’Orchestre Symphonique Région Centre-Tours
Production Opéra National de Bordeaux (2008)

Présentation du théâtre
Monde réel et fantômes, inquiétude, refoulement, questions, conscient et inconscient, enfance en danger ou bafouée, se conjuguent dans le monde d’Henry James et de Britten. Accessible mais novatrice, toute en couleurs sans cesse renouvelées, la musique habite cet univers prenant, protéiforme, à découvrir absolument.
Unanimement saluée dès sa création à Bordeaux, la production est signée par Dominique Pitoiset, grand nom de la scène théâtrale française.



  Mon petit mot

Une belle réussite que ce spectacle!

Pour l’œuvre bien sûr, ses fantômes (qui hantent même la salle) , ses interrogations sur la société, la manipulation de l'enfance, la protection à leur apporter...
Des personnages ambivalents, une ambiance inquiétante, beaucoup de non-dits qui laissent place à l'interprétation du spectateur...

Pour la mise en scène,  et l'ensemble scénographie - décor très réussi , le salon ouvrant sur une terrasse fermée par un mur de brique, les lumières, la neige...
un huis-clos qui renforce la menace...
Maquette du décor
forum opéra
 Pour la musique bien sûr, avec un coup de chapeau particulier aux deux jeunes chanteurs interprétant les rôles des deux enfants ou encore au duo Cécile Perrin (Miss Jessel) et  Hanna Schaer (Mrs Grose).

Et parce qu'elles sont encore trop rares au poste de cheffe d'orchestre, saluons la direction d'Ariane Matiakh à la tête de l’Orchestre Symphonique Région Centre-Tours pour cet opéra! 
Une interview à réécouter ici : Ariane Matiakh 

Un conseil : si vous êtes de la région de Tours et que le mot "opéra" vous fait peur, voilà une œuvre qui pourrait être une bonne occasion de franchir les portes du grand théâtre (il reste deux représentations) : ici, pas de choeur, une formation orchestrale réduite (13 musiciens), on est vraiment très proche du théâtre, ce qui pourrait faire un pont facile à emprunter pour certains amateurs de théâtre n'ayant pas encore franchi le pas vers l'opéra!

10 commentaires:

  1. Tu es rapide, dis donc!
    J'y étais, fidèle au poste, pour la découverte; de toute façon, quoi que propose Tours, j'y vais.
    Oui, la photo du chef d'orchestre est parfaite, la (jeune) dame était vive, dynamique!
    Une soirée parfaite (dérangeante à cause de l'oeuvre, forcément), toute en tension. Très très bonne interprétation. Mise en scène, éclairage, parfait!
    J'ignore si c'est un opéra pour les novices en opéra? Proche du théâtre, oui, proche du parlé chanté souvent, fidèle au roman de James, oui.
    Je réfléchis à l'affaire. Je n'aurais pas conseillé cet opéra pour un premier opéra. Mais lequel alors? Carmen?

    RépondreSupprimer
  2. c'est vrai que c'est une bonne question, naturellement j'ai plutôt tendance à conseiller aussi un "opéra à tubes", du genre Carmen, Traviata...(avec parfois le risque de mise en scène.... bof!) Pour ma part c'est avec une Tosca que j'ai découvert l'opéra, et j'avais bcp aimé... question à creuser!
    On verra maintenant ce que nous réserve Bérénice!

    RépondreSupprimer
  3. Une œuvre que je connais mal (souvenirs radio mais jamais vu!) vous avez une belle programmation à tours!

    RépondreSupprimer
  4. On a la chance d'avoir une saison très équilibrée entre grands classiques et oeuvres plus rares!

    RépondreSupprimer
  5. Oui, opéra à "tubes" (je crains Carmen, mais je l'ai vu deux fois en janvier, à Limoges et Tours, et finalement j'ai aimé). La Traviata c'est pas mal non plus (quoique un jour au ciné des gens sont partis avant la fin)(oui je vais aussi au ciné pour l'opéra)(comme je n'irai ni au Met ni à Covent garden...)
    Peut être Don Giovanni car c'est assez drôle par moments et il se passe plein de choses.Là j'essaie de me mettre dans la tête d'un non amateur. Quoique, si on n'adhère pas au principe de l'opéra... J'ai vu aussi Un train pour Johanesbourg, assez théâtre/ chant, là ça pourrait passer et c'est assez court.
    Je demeure toujours étonnée quand je vois qu'il y a des gens qui disparaissent après un entracte (mais si leurs places sont meilleures, hop, saisir l'occasion)
    Pour terminer, oui, je félicite Tours pour ses choix, classiques et hardis. On n'en dira pas autant de l'Opera de Paris...(même pas un Rameau!!!)(et Traviata en juin et en septembre) Ils ne prennent pas trop de risques!^_^

    RépondreSupprimer
  6. c'est toujours frustrant quand on voit des places au balcon restées libres! dommage, ils ont manqué une belle soirée!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai vu cet opéra à Paris, au théâtre de l'Athénée. C'était épatant. Je pense comme toi que c'est une bonne entrée vers l'opéra, pas trop flonflon, moderne et court. Bref, je ne conseille pas Wagner pour une première découverte.
    (Et mon premier opéra était aussi Tosca)

    RépondreSupprimer
  8. c'est vrai que les retours souvent négatifs concernant l'opéra c'est "ils répètent 50 fois la même chose"!
    bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  9. Ce spectacle sur un tel sujet devait être fascinant!
    Moi j'ai commencé quand j'étais enfant par des opérettes et puis rapidement l'amour de l'opéra est venu. Traviata, la Tosca bien sûr, et Don Giovanni, les noces de Figaro etc.. Mais avant j'ai vu à l'opéra de Marseille Werther, Faust, Mireille qui sont des oeuvres qui me paraissent plus "faciles", peut-être pour des débutants.

    RépondreSupprimer
  10. j'avais emmené des amis "novices" voir Faust, il y a qqs temps, et ils avaient bcp aimé!

    RépondreSupprimer

Comments system