jeudi 20 mars 2014

Tango, Elsa Osorio

Tango d' Elsa Osorio

Présentation de l'éditeur
Cielo de Tango
Elsa Osorio (Auteur), Jean-Marie Saint-Lu (Traduction) 


Ana, une Française d´origine argentine, rencontre Luís, un réalisateur argentin venu en France chercher des financements pour un film. Réunis pour un projet de documentaire sur le tango, ces deux inconnus se découvrent peu à peu une histoire commune. 
Leurs aïeuls se sont déjà croisés sur fond de tango, justement, dans le Buenos Aires du début du XXe siècle, avant les dictatures, quand l´Argentine était une terre promise qui attirait des immigrants venus de partout...

Tango recrée l’histoire d’une ville et d’une musique à travers la saga de deux familles, aux deux bouts de l’échelle sociale, une intrigue sans faille, des personnages attachants et hauts en couleur pour une œuvre littéraire forte où le fantastique revendique la force vitale de l’amour et de la danse. Un cocktail explosif d’amours, de luttes, de joies et de trahisons, et une danse dangereuse et sensuelle qui les réunit en une étreinte.
Avec l’élégance d’une bonne danseuse, Elsa Osorio change de temps, de narrateur, d’espace comme on change de cavalier, et son écriture communique au lecteur le vertige de la danse, l’ivresse de la musique mêlée à la sensualité et au mouvement.

Le début
Il n’y a pas de secret que ses jambes ne puissent déchiffrer, avec la main savante de Pascal sur sa taille. Maintenant elle lui demande un voleo, et Ana, les yeux fermés, a une conscience absolue de cette jambe, fine et sensuelle, que dénude la fente de sa robe noire, de ce pied qui tourne en l’air, un instant à peine, avec élégance, pour de nouveau se poser sur le plan cher. Elle ne regarde pas non plus le torse de Pascal, mais elle le sent, là, ferme, sûr, qui la centre, qui lui donne l’équilibre parfait pour assumer, appuyée sur un seul pied, le giro complet qu’il lui a indiqué sur ce rythme.

Mon petit mot

Quelle bonne idée ce mois argentin pour sortir enfin ce livre de ma PAL!

Une plongée dans le tango, et dans l'histoire de l'Argentine avec les destins de plusieurs familles, suivies sur plusieurs générations (et c'est ce qui sera mon seul petit bémol, je me suis un peu perdue au début entre les personnages, les générations, et les différents narrateurs), et de milieux sociaux très différents. 
Une fois le cap des premières pages passé, je me suis laissée emporter par cette écriture, ce passage d'un point de vue à l'autre, d'une période à l'autre, une véritable immersion dans le rythme du tango!

On assiste à l'évolution d'une ville, d'un pays, ses combats, ses révoltés, ses idéaux, l'immigration, les rêves déçus, les rêves réalisés...
Et puis, bien sûr, il y a le tango. De son association à la prostitution et son rejet par les familles de "la haute", à sa conquête de Paris, puis du Buenos-Aires aisé, la danse, la composition, le tango chanté, un véritable hymne à cette musique! 
Un livre qui donne envie de rechercher des enregistrements des nombreux airs évoqués, et qui dessine de magnifiques portraits d'hommes et de femmes aux destins complexes. 
Je retiendrais tout particulièrement certaines de ces femmes, et leur lutte, différente, pour leur émancipation, les unes par le combat, les autres par l'effacement, de très beaux personnages dessinés!


Dans le cadre du mois argentin en lien avec le salon du livre, ainsi que pour les challenges Amérique du sud-latine , des notes et des mots,  la plume au féminin, et PAL !

Les autres lectures des participants à cette LC
Luz ou le temps sauvage – Elsa Osario Valentyne
Luz ou le temps sauvage par Denis 
 

9 commentaires:

  1. Un livre qu'il faudra que je lise aussi. Une auteure à suivre de près.

    RépondreSupprimer
  2. Ta critique me donne vraiment envie de le lire

    RépondreSupprimer
  3. J'ai Luz ou le temps sauvage dans la PAL et tu me donnes déjà d'autres envies avec ce billet ! Mais comment veux-tu que je m'en sorte ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Je m'étais dit que je ferais cette lecture avec toi si j'y parvenais mais ... voilà, le livre ne m'a pas intéressée et j'ai abandonné. Ton enthousiasme me fait honte ! Peut-être aurais-je dû être plus persévérante? Mais j'ai trouvé ces personnages et ces liens de famille très compliqués à comprendre.. et puis ce début d'histoire d'amour m'a déplu : elle en aime un autre qui la rend malheureuse et puis quand elle aperçoit l'autre, bing, ça y est, elle décide de ne plus aimer? Ca m'a fait penser à un roman français! Evidemment mon ressenti est très superficiel puisque je n'ai pas continué ma lecture. Bref! je suis inscrite pour ton challenge mais je choisirai un autre titre. J'aimerais que ça se passe en Argentine et pas à Paris.

    RépondreSupprimer
  5. il a fallu que je m'accroche un peu, mais je ne regrette pas, on se retrouve ensuite à Buenos Aires, et la mayonnaise prend! Pas de honte à abandonner, cela m'arrive aussi!

    RépondreSupprimer
  6. Tu sais être convaincante :-)
    Je vais voir si je le trouve à la bibli :-)
    Bonne journée :-)

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ai lu que "Luz..." de cette auteure, j'avais adoré. Il faudrait que je continue avec elle...

    RépondreSupprimer
  8. je la découvre également, et je pense qu'il y aura d'autres lectures!

    RépondreSupprimer

Comments system