dimanche 23 février 2014

Une âme douce - Tchekhov revisité Alexandre Minkine

Une âme douce - Tchekhov revisité de 
Editions des Syrtes16 janvier 2014
Traduit du russe par Luba Jurgenson




Le début

La Cerisaie est une vieille pièce, elle a plus de cent ans. De quoi y est-il question au juste ? Personne ne le sait.
Certains se souviennent que la propriété de l'aristocrate Ranevskaïa est sur le point d'être vendue pour dettes et que le marchand Lopakhine propose une solution : il faut découper la terre en lopins et les louer aux vacanciers.
Quelle est la surface de cette propriété ? Je pose la question à mes connaissances, je la pose aux acteurs qui ont joué dans La Cerisaie, aux metteurs en scène. Réponse unanime : «Je ne sais pas. - C'est normal que tu ne le saches pas. Mais tu dois en avoir une vague idée.» La personne bégaie, cafouille, puis hasarde, hésitante : «Dans les deux hectares ? - Non. La propriété de Ranevskaïa fait plus de mille cent hectares. - Pas possible ! Comment tu sais ? - C'est écrit dans la pièce.»

Une plongée dans le théâtre de Tchékhov.

Dans cette ouvrage, l'auteur s'attache surtout à trois pièces "phares" de Tchekhov: La Cerisaie, La Mouette et Les Trois Sœurs.  Cela tombe bien, j'ai vu les deux dernières cette saison et l'année dernière au théâtre, j'en ai encore pas mal d'images en tête, suffisamment en tout cas pour ne pas me sentir perdue à la lecture de cet ouvrage.
souvenirs : Les Trois sœurs Tchekhov
Les Trois sœurs Tchekhov

 La mouette Tchekhov Garcia cdrt
La mouette Tchekhov Garcia cdrt


Et en lisant  Alexandre Minkine je découvre de nombreux détails qui étaient alors passés inaperçus tant le texte est riche. Il s'agit d'une analyse des personnages, de références à la vie de Tchekhov, à l'histoire de la Russie, mais aussi de réflexions sur des mises en scène différentes de ces pièces (et des incohérences commises par certains metteurs en scène...!) .Une chose est sûre, désormais, je serais plus attentive à mes lectures de Tchekhov!

Le cœur du texte en est leur analyse littéraire, aussi bien de didascalies parfois laissées de côté, que de nombreuses références littéraires qui sont présentes en particulier dans La Mouette, de Hamlet à Maupassant. 
Le tout ne forme pas un texte indigeste, loin de là, l'analyse est entrecoupée d'extraits de pièces ou de correspondances de Tchekhov, et, s'il s'adresse à des lecteurs ayant un minimum de connaissances sur l'oeuvre du dramaturge, il est d'une lecture tout à fait accessible .

Un livre à mon avis incontournable pour toutes celles où ceux qui souhaiteraient mettre en scène ou jouer une pièce de Tchekhov!







challenge théâtre



La mouette 
Les Trois sœurs

4 commentaires:

  1. Je n'ai, hélas, pas cette ambition, mais ton articel est très intéressant et je t'en remercie !

    RépondreSupprimer
  2. je pense qu'il faut avoir lu au moins quelques unes des pièces évoquées pour apprécier! bonne journée!

    RépondreSupprimer
  3. Je n'aime pas lire des pièces, je n'aime que les voir. Ton logo de challenge est très beau.

    RépondreSupprimer
  4. cela dépend de l'auteur, mais globalement rien ne vaut une mise en voix et en scène!

    RépondreSupprimer

Comments system