vendredi 14 février 2014

Le Marionnettiste Didier Hermand






Le Marionnettiste de Didier Hermand Éditions Atria  1/10/2013


Présentation de l’éditeur : 
Venise, David croise le regard d'une mendiante assise sur les marches d'une église. Adèle passe sans la voir, sans même la regarder. Elle veut savourer pleinement avec David la magie de cette ville qui symbolise l'amour...
De retour à Paris, obsédé par le regard de la vieille femme, David disparaît... Chantage ? Enlèvement ? Assassinat ?...
Parallèlement, Luminita, une jeune Rom de seize ans, disparaît elle aussi. Les deux enquêtes sont-elles liées ou s'agit-il d'une simple coïncidence ?...
Entre folie, romance et poésie, Didier Hermand brise nos chaînes, nous entraîne au rythme d'un violon tsigane, dans une chevauchée exaltée et enivrante. Il balaie la raison, nos préjugés et nous plonge dans l'univers parallèle des marginaux dont le mode de vie échappe totalement à notre logique. L'auteur signe ici son septième roman et c'est un véritable bonheur de suivre sa caravane !...

  Mon petit mot

J'avais envie de changer un peu d'horizons de lecture et le mot Venise dans la présentation de ce roman a suffit à me convaincre!
Si au premier abord (couverture, écriture) cette lecture semble plutôt ados - jeunes adultes , l'histoire m'a embarquée, et m'a offert trois soirées de lecture bien agréables.

Il y a l'histoire d'un couple d'abord, les hésitations, l'espace de liberté, la communication, jusqu'à ce séjour à Venise qui bouleverse tout, la différence d'opinion, les secrets, les différences, et puis la séparation liée à la disparition mystérieuse de l'un, la douleur de l’absence,  les recherches pour retrouver le disparu...

Et puis il y a le regard porté sur la société et ses exclus.
Les regards qui fuient, la misère que l'on ne veut pas voir, les petites lâchetés du quotidien, les expulsions, la vie du camp, les SDF de Paris ou de Venise,  et une enquête policière qui tient en haleine.

L'alternance des voix de l'homme et de la femme, la comparaison des points de vue donnent du rythme à ce récit.
Il y a aussi la mer, la navigation et son vocabulaire, et puis des souvenirs de voyages à Venise qui remontent, au fil du quartier Santa Croce...  bref, un changement d'univers littéraire agréable!
Eglise San Stae -quartier Santa Croce sur le Grand Canal
  une lecture de plus pour la rentrée littéraire 2013, où j'arrive à un 18ème titre

1 Consolation de Aumont Nathalie
2 Retour à Patmos de Patricia Emsens
 3 Le fantôme de Truffaut ; une initiation au cinéma de Frederic Sojcher
4 Le doux parfum du scandale, Annalena McAfee – Belfond
5 Pietra viva de Léonor de Récondo
6 Immortelles de Laure Adler
7 Concerto pour la main morte" de Olivier Bleys
8 La vie à côté Mariapia Veladiano
9 Ta gueule! On tourne Jade-Rose Parker 
10  Intermède de Owen Martell
11Sauf les fleurs Nicolas Clément 
12  Corpus equi Diane Ducret
13 L’échange des princesses, Chantal Thomas
14 Le quatrième mur de Sorj Chalandon
15  La longue attente de l’ange de Melania G Mazzucco
16En avant la musique Rémi 
17 esprit-dhiver-laura-kasischke
18  Le Marionnettiste Didier Hermand

 
Et une participation à l'opération Hymne à l'amour !

extrait de l'interview de l'auteur à ce sujet:
 Quel est le thème central de ce livre ? 
 J'ai décrit notre réalité contemporaine, avec ses différences, ses indifférences, ses injustices, à travers une histoire d'amour passionnelle enchevêtrée dans une enquête policière. Il n'y a donc pas qu'un seul thème, mais s'il fallait en choisir un, et ne pas me dérober, je dirais sans hésiter : L'amour. J'ai voulu raconter le voyage qui rapproche ou éloigne un homme et une femme d'aujourd'hui. Un commencement inexprimable, des intempéries, des éclaircies... la douleur de la séparation qui peut vous laisser complètement anéanti(e). L'amour par-dessus tout, l'amour sous toutes ses coutures parce qu'il y a dans l'amour une multitude d'émotions : il y a de la violence, il y a du désir, il y a de l'intransigeance... L'amour, c'est le plus grand des mystères, une planète inexplorée, la dernière terre à conquérir. Si je m'attache tant à parler de l'amour, c'est peut-être que j'essaie de m'en faire une petite idée...
Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
 « Un désir assouvi n'est plus un désir. S'il s'évapore parfois en laissant place au bonheur escompté, cette illusion ne dure jamais longtemps, elle est aussi éphémère que l'envie qui l'a fait naître. »
 
De quoi donner envie d'écouter en écho Isabelle Boulay... souvenirs d'un concert il y a quelques années...
"Ah, l'amour. L'amour, l'amour, l'amour. Moi, l'amour, je le chante sous toutes ses coutures, c'est bien connu parce que pour moi, dans l'amour, il y a toutes sortes de choses. Il y a des commencements inexprimables, des fins qui sont trop souvent douloureuses, des intempéries, des éclaircies, de la violence, du désir, de l'intransigeance.
Piaf disait de l'amour qu'il lui donnait tous les courages et je suis assez d'accord avec elle Je trouve que l'amour, c'est le plus grand des mystères, la dernière terre à conquérir et c'est aussi la plus grande question que je me pose et peut-être que je suis devenue une chanteuse de chansons d'amour parce que, comme vous, j'essaye de m'en faire une petite idée. "
A écouter à la fin de Ma fille sur l'album Au moment d'être à vous.




un livre découvert grâce aux partenariats livraddict, merci à eux et aux éditions Atria! 
 

8 commentaires:

  1. Venise et l'Amour... Ca laisse rêveur. Merci de ta participation

    RépondreSupprimer
  2. idéal pour cette occasion!
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  3. je comprends ton choix rien que pour Venise. C'est ce qui me ferait embarquer dans cette histoire!

    RépondreSupprimer
  4. c'est fou comme des mots comme celui_là peuvent faire leur effet!
    bonne journée!

    RépondreSupprimer
  5. Venise... Forcément ça fait envie...!

    RépondreSupprimer
  6. La couverture m'aurait un peu rebutée, mais ton billet fait envie. Je note donc.

    RépondreSupprimer
  7. je n'aurais pas vraiment accroché non plus, mais cela reste un moment sympathique!

    RépondreSupprimer

Comments system