mercredi 22 janvier 2014

La piste de Chajnantor Alain Keralenn

 La piste de Chajnantor
 janvier 2014 Editeur : Beaurepaire

Présentation :
Dans le désert d'Atacama, près de la Bolivie, s'édifie le plus grand observatoire d'astrophysique jamais réalisé: ALMA.
Vincent Madec, responsable du projet, se passionne pour cette entreprise exceptionnelle. Il y met toute son énergie et son intelligence. A ses côtés, Fidel, le contremaître, un Indien aymara farouchement attaché à la survie de son peuple. Son militantisme s'exprime avec tant de force qu'il peut inquiéter.
Survient une stagiaire chinoise, Julia. Elle est jeune, enthousiaste, avide de découvertes. Mais est-elle seulement cela?
En toile de fond, de grands intérêts miniers en quête d'un minerai stratégique abondant dans cette région du monde, le lithium.
Vincent, Fidel et Julia sont entraînés dans un cycle qu'ils pensent pouvoir maitriser.
Mais n'est-ce pas une illusion? Ne sont-ils pas des pions dans un jeu qui les dépasse?

Entre traditions immémoriales et irruption de la modernité, un roman contemporain dense et rythmé.

Le début:
La route montait vers les étoiles. En amples courbes, le ruban d'asphalte épousait le flanc de la montagne. 

Mon petit mot
Une lecture qui tombe à point nommé pour relancer le challenge Amérique du sud - Amérique latine.
Cela faisait plusieurs mois que je n'avais pas lu de romans se déroulant dans cette région du monde, et celui-ci fut d'une lecture particulièrement dépaysante.

Si le thème de départ (les intérêts mininers, le luthium, l'astrophysique) ne m'intéressait pas plus que cela, j'ai plongé avec beaucoup de plaisir à la découverte de cette région du monde.
Entre Chili et Bolivie, les hauts plateaux, les lacs salés, l'hôtel de sel, les conflits entre les populations locales, les Européens et les Asiatiques autour des richesses naturelles, des traditions et des finances, les chocs culturels entre les différents groupes, et les paysages évoqués donnent envie de prolonger la lecture par une plongée photographique dans cet univers; du salar d'Atacama, d'Uyuni ou du véritable observatoire de Llano de Chajnantor.



Des rebondissements, un zest d'aventures, un soupçon de romance,  du dépaysement, bref, une agréable surprise au delà de ce thème qui ne me semblait "pas pour moi" au premier abord, comme quoi...!
Ne vous arrêtez donc pas à cet aspect si comme moi vos cours de sciences physiques ou de chimie ne vous ont pas laissé un souvenir impérissable, là n'est pas l'essentiel !

Un livre qui entre en compte pour les challenges rentrée de janvier 2014 et Amérique du sud-Amérique latine, merci à Alain Keralenn pour cette découverte!
Challenge Amérique du sud



6 commentaires:

  1. L'auteur me l'a justement envoyé la semaine dernière également !
    J'ai lu ta chronique avec plaisir et je suis contente de lire qu'il t'a plu ; je l'attaquerai prochainement.
    Rien à voir mais j'ai commencé "Novencento" et j'aime beaucoup ! <3

    RépondreSupprimer
  2. je vais lire Novecento ce week-end, bonne lecture de ton côté de La piste...
    A bientôt pour comparer les points du vue!

    RépondreSupprimer
  3. Voilà un livre dépaysant qui semble aussi instructif. Merci pour cette deuxième participation.

    RépondreSupprimer
  4. cela m'a agréablement dépaysé!

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai qu'à priori je me dis comme toi: il n'est pas pour moi! je trouve l'astrophysique passionnant mais j'aurais peur d'être larguée. Mais finalement c'est bien de vaincre ses préventions!

    RépondreSupprimer
  6. changer parfois d'univers, cela fait du bien!
    bonne journée!

    RépondreSupprimer

Comments system