lundi 30 décembre 2013

En finir avec Eddy Bellegueule Édouard Louis

En finir avec Eddy Bellegueule d'Édouard Louis

Présentation de l'éditeur
"Je suis parti en courant, tout à coup. Juste le temps d'entendre ma mère dire Qu'est-ce qui fait le débile là ? Je ne voulais pas rester à leur côté, je refusais de partager ce moment avec eux. J'étais déjà loin, je n'appartenais plus à leur monde désormais, la lettre le disait. Je suis allé dans les champs et j'ai marché une bonne partie de la nuit, la fraîcheur du Nord, les chemins de terre, l'odeur de colza, très forte à ce moment de l'année. Toute la nuit fut consacrée à l'élaboration de ma nouvelle vie loin d'ici."
En vérité, l'insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n'a été que seconde. Car avant de m'insurger contre le monde de mon enfance, c'est le monde de mon enfance qui s'est insurgé contre moi. Très vite j'ai été pour ma famille et les autres une source de honte, et même de dégoût. Je n'ai pas eu d'autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre.

Édouard Louis a 21 ans. Il a déjà publié Pierre Bourdieu: l'insoumission en héritage (PUF, 2013). En finir avec Eddy Bellegueule est son premier roman.
Seuil  | 02/01/14

samedi 28 décembre 2013

Challenge théâtre 2014

Où l'on tombe le rideau sur le challenge théâtre 2013 pour mieux le rouvrir sur sa version 2014!

Theâtre opéra Nantes
Avec pour illustrer quelques photos prises en 2013 d'une salle à l'autre...

En version logo


Des bravos et mercis particuliers aux participant(e)s 2013, plus de 100 chroniques publiées, ce fut un plaisir de vous lire!  clin d'oeil tout particulier à Claudialucia,  Adeuxlignes et  La lyre  qui formèrent avec moi le quatuor des plus actives
grand théâtre Bordeaux

Pouvoir partager découvertes théâtrales en version scène ou livre, confronter nos avis sur certaines mises en scènes ou donner envie d'aller voir certains spectacles, fut une belle expérience en 2013, alors, c'est partit pour une nouvelle année!

Le principe :
Sont acceptés dans ce challenge tous les billets concernant :
-  une pièce de théâtre lue
- une pièce de théâtre vue
- des textes en rapport avec le théâtre : biographies de comédiens, documentaires sur le théâtre, bref, tout ce qui a un rapport avec la scène!

nouveauté 2014 - "les arts de la scène", au sens large, vos coups de cœur en matière d'opérette, d'opéra (du moment qu'il s'agit d'une version scène et pas uniquement concert)  , spectacles de marionnettes ou autres!

et petite touche perso, les auteures de théâtres féminines sont assez peu représentées dans le monde du théatre... n'hésitez pas à aller piocher aussi chez elles...

coulisses opéra de Tours
 Les modalités pratiques :
 Ce challenge est compatible avec d'autres challenges, et dure une année , pas de date limite dans les inscriptions,  si vous vous inscrivez en cours d'année, vos billets publiés  à partir du 1er janvier 2014 compteront, il vous suffira d'y ajouter un lien vers cette page et de me le signaler.

Pour vous inscrire, il suffit de laisser un commentaire à la suite de cet article .
Ensuite, à chaque fois que vous publiez un article entrant dans le cadre du challenge, il vous suffit d'y ajouter un lien vers cette page, et de ne pas oublier de m'en informer par un commentaire sur l'une ou l'autre des pages de ce blog, pour que je puisse ajouter vos liens au fur et à mesure ici.

Au plaisir de lire vos billets et de découvrir ainsi de beaux moments de lecture mais aussi de pièces à aller voir sur scène (je pense déjà en particulier au prochain festival d'Avignon)!
Cour d'honneur palais des Papes Avignon



Et pour les autres challenges du blog, c'est par ici

Challenge lecture Italie                Challenge lecture Amérique latine


Les billets des participants : 

Septembre - octobre- novembre- décembre

Eimelle
 Will le Magnifique Stephen Greenblatt
ELLE BRULE Cie les Hommes Approximatifs
Yvonne, Princesse de Bourgogne
Habiller l'acteur Pascale Bordet Michel Bouquet

miriam
George Dandin Molière

claudialucia
 Les mémoires d'Hadrien de Jean Petrement d'après Marguerite Yourcenar 
à Budapest

sophie
Trac aux trousses, Yves Hughes

philisine
Les bas-fonds pièce de Maxime Gorki mise en scène d'Oskaras Korsunovas
Les Serments indiscrets et Phèdre - Christophe Rauck

ostinato
Topaze, de Marcel Pagnol.

margotte
L’École des femmes de Molière

le théâtre côté coeur
LES CARTES DU POUVOIR
LUCRECE BORGIA - BOBEE 
LOVE CIRCUS
LA VENUS A LA FOURRURE 
Deux frères
 les coquelicots des tranchees
NOVECENTO
 Jules RENARD : "Le pain du ménage" et "Le plaisir de rompre" au Théâtre Daunou,le-plaisir-de-rompre-le-pain-du-menage
L'adaptation au théâtre d'un film allemand "Quatre Minutes" au Théâtre La Bruyère. quatre-minutes
CUISINE ET CONFESSIONS de la compagnie Les 7 Doigts de la Main
Cendrillon / Pommerat

argali
Cabaret, Joe MASTEROFF, John KANDER, Fred EBB

anne
Huis-clos - Sartre
Fratricides - Warluzel 
le-bourgeon-feydeau
Je préfère qu'on reste amis
les facheux
aucassin-et-nicolette
ou-donc-est-tombee-ma-jeunesse
Le marchand de Venise - Shakespeare
Faire danser les alligators sur la flûte de Pan -
Nuits blanches - Murakami


Le pain de ménage suivi de Le plaisir de rompre - Jules Renard - Théâtre Daunou  

somaya
Fred Pellerin – De Peigne et de misère
De beaux lendemains – d’après le roman de Russel Banks  

Août

Margotte
 Lysistrata d'Aristophane  

  claudialucia

Pierre Corneille : Cinna
aristophane-lysistrata
festival-avignon-bilan-dans-le-off
festival-davignon-2014-bilan-dans-le-in
festival-davignon-2014-mon-bilan
Bilan avec le discours devant l'Assemblée nationale en 1848 de Victor Hugo : en prologue à Orlando ou l'impatience de Olivier Py
ionesco-le-roi-se-meurt
la-tisseuse-de-paulo-balardim
van-gontachrov-oblomov-
Faire danser les alligators sur la flûte de pan de Louis-Ferdinand Céline
tant-quil-y-les-mains-des-hommes
nicolas-gogol-le-revizor
tchekhov-une-demande-en-mariage
L'aide-Mémoire de JC Carrière
moliere-lecole-des-femmes
fourmi-de-pain-et-poucette
poucette
apres-la-pluie
heinrich-von-kleist-le-prince de homburg
goldoni-la-locandiera

Début du festival :
http://claudialucia-malibrairie.blogspot.fr/2014/07/le-festival-davignon-in-et-off-2014.html


christine
 HISTOIRE D'HOMMES de Xavier DURRINGER

eimelle
Le théâtre pour les nuls 

juillet / Festival d'Avignon

festival d'Avignon 

 Christine a vu :

LES CAVALIERS
une remarquable adaptation du roman de Joseph KESSEL que j'espère retrouver à la l'affiche à Paris très rapidement. Grégory Baquet et Eric Bouvron sont toujours aussi remarquables
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/les-cavaliers.html

O VOUS FRÈRES HUMAINS
trois voix complémentaires pour dire le beau texte d'Albert COHEN par lequel il raconte comment à 10 ans il découvrit la haine ordinaire. Un texte à lire et relire
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/o-vous-freres-humains.html

LE MISANTHROPE
Arnaud Denis est un Alceste magistral, à la fois sombre et lumineux. La mise en scène met l'accent sur le dialogue entre Alceste et Célimène. Lumineux
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/le-misanthrope.html

CINQ VISAGES POUR CAMILLE BRUNELLE
Un texte de Guillaume Corbeil brillamment mis en scène par Claude POISSANT et porté par cinq talentueux comédiens québécois. Une vision sombre de l'univers des jeunes adultes
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/cinq-visages-pour-camille-brunelle.html
L'HOMME QUI TUA DON QUICHOTTE
J'aime le travail de la Compagnie lyonnaise Premier Acte, son esthétisme, la pureté du jeu de ses comédiens, leur capacité à raconter des histoires. Cette adaptation du deuxième tome des aventures de Don Quichotte de CERVANTES confirme la qualité de cette compagnie qui affiche complet à chacun de ses passages dans le Off
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/lhomme-qui-tua-don-quichotte.html

LETTRE D'UNE INCONNUE
J'ai un faible pour Stefan SWEIG et il y a longtemps que je voulais voir cette mise en scène pour l'interprétation de Sarah BIASINI. Je n'ai pas été déçue
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/lettre-dune-inconnue.html

SOUTERRAIN BLUES
Un coup de poing tant pour le texte de HANDKE que pour l'interprétation intense et généreuse de Yann COLETTE. Certainement ma plus grosse émotion de ce Off 2014
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/souterrain-blues.html

LA RÉSISTIBLE ASCENSION D'ARTURO UI
Je n'ai pas beaucoup d'affinité avec l'écriture de Brecht, mais la mise en scène de la Compagnie UMBRAL, basée en Région Parisienne, et son travail sur le clown apporte un éclairage très intéressant qui m'a séduite.
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/la-resistible-ascension-darturo-ui.html

DES ACCORDES
On retrouve toute la sensibilité de Lilian LLOYD dans ce texte qui raconte la rencontre entre deux écorchés.
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/des-accordes.html

LE PROCHAIN TRAIN, une pièce tout en sensibilité d'Orah de Mortcie sur nos relations à l'ère du numérique qui a trouvé beaucoup d'écho en moi. De l'humour, de la poésie, de la réflexion, de la subtilité, une belle interprétation le tout bercé par un bel univers musical.
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/le-prochain-train-avignon-off-2014.html

coup de coeur pour le nouveau spectacle de la bande à Sébastien AZZOPARDI qui dans COUP DE THEATRE rend un hommage hilarant au théâtre, de la tragédie grecque à Broadway. Comme "Le Tour du Monde en 80 jours", "Derniers coups de ciseaux" et "Mission Florimon" cette pièce promet d'être à l'affiche pour un bon moment. On passe vraiment un très bon moment, et pas besoin de connaître tous le répertoire pour apprécier.
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/06/coup-de-theatre.html

BLOND and BLOND and BLOND
Un des deux grands éclats de rire de cette année. Trois comédiens / chanteurs aux qualités artistiques remarquables qui rendent un hommage à la chanson française du plus délirant. Et comme leur répertoire est très varié c'est un show que j'aurai plaisir à revoir
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/blond-and-blond-and-blond.html

LITTLE BOY
Ma seule vraie déception dans ce festival. J'attendais plus du fait du thème (la responsabilité du soldat dans les actes de guerre). Mais le texte manque d'envergure et l'interprétation de Christophe Alévèque tire trop souvent vers l'humoriste et pas assez vers l'émotion.
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/little-boy.html

LE TEMPS SUSPENDU DE THURAM
Un huis clos intense qui pose la question de notre rapport à la célébrité, à la réussite. Deux très beaux comédiens. Un beau moment de théâtre
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/le-temps-suspendu-de-thuram.html

LE ROI NU
Le deuxième éclat de rire de l'année. Je leur avait décerné mon coup de coeur du tractage l'année dernière mais n'avais pas eut le temps de les voir. Cela aurait été dommage de rater cette année encore cette délirante adaptation de 3 contes d'Andersen
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/le-roi-nu.html

LA PASSE INTERDITE
Depuis que j'ai vu pour la première fois LE CIRQUE DES MIRAGES je suis tombée sous le charme de YANOWSKI, de sa grande silhouette, de sa voix chaude, de son univers fantastique, de ses chansons qui racontent des histoires à la Edgar Poe.
http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/07/la-passe-interdite_20.html

bilan du festival 2014 : http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2014/08/avignon-off-2014-bilan.html

eimelle a vu :
Les Coquelicots des tranchées #off14  Festival d'Avignon 2014
Tant qu'il y a les mains des hommes #off14  Festival d'Avignon 2014
LE MISANTHROPE #off14  Festival d'Avignon 2014
La jeune fille et la mort #off14  Festival d'Avignon 2014
Macbteh (The Notes)  #off14  Festival d'Avignon 2014
  L'ILLUSION COMIQUE #off14  Festival d'Avignon 2014
 24 heures de la vie d'une femme #off14  Festival d'Avignon 2014




Les autres participations de ce mois de juillet:

Argali
Art, Yasmina REZA 
 Margotte
la locandiera de goldoni
ostinato
Lucrèce Borgia comédie française 

mai - juin


margotte
Les Fausses confidences de Marivaux 


Anne
La porte à côté Roger-Lacan
Kohlhaas - d'après Von Kleist
Macbeth - théâtre du Soleil Tragédie de Shakespeare
Le roi nu - Schwarz 
Le cavalier seul - Audiberti
La tragédie de Siavosh et Rostam et Esfandiar Mise en scène et écriture Farid Paya D’après « le Livre des Rois » de Ferdowsi
Les fiancés de Loches FEYDEAU 
Lacenaire Comédie d’Yvon Bregeon et Franck Desmedt

adeuxlignes
Topaze Pagnol 

Christine
MACBETH  
LE MISANTHROPE 
BIG APPLE d'Isabelle LE NOUVEL
THÉÂTRE DES CHAMPS ELYSÉES


La Ronde de nuit - Création collective du Théâtre Aftaab

Eimelle
Oh les beaux jours Samuel Beckett

Claudialucia
Le songe d'une nuit d'été
Molière : L'école des femmes et la critique de l'école des femmes

Somaya
Fureur - Victor Haïm

Violette
Rapport intime de Didier van Cauwelaert 

Ostinato
La contrebasse, de Patrick Süskind.
Lucrèce Borgia, de Victor Hugo.

avril

ChristineMarivaux L'île des esclaves 
RIEN NE SE PERD Collectif La Bouée  

Somaja
Fratrie de Marc-Antoine Cyr 

Anne
Faim (d'après le Petit Poucet) - Sylvie Neve 
Folies Vaudeville - Marboeuf 
44 duos pour violons de Bela Bartok 
l’Appel de Londres de Philippe Lelouche 
L’aide-mémoire Jean-Claude Carrière 

Eimelle
Bérénice Magnard opéra de Tours 
COMME S’IL EN PLEUVAIT de Sébastien Thiéry 
Norma Jeane d'après Blonde de Joyce Carol Oates mise en scène John Arnold CDRT  
Cosima George Sand 

LesbavardagesdeSophie
Le médecin volant, Molière

 Mars


Plaisirdesmots
Les méfaits du tabac (d’Anton Tchekhov)

Christine
MANGEZ LE SI VOUS VOULEZ Jean TEULE
 Elizabeth MAZEV "Les tribulations d'une étrangère d'origine".
Les chaises Ionesco Pietragalla-Derouault
CRIMES ET CHATIMENTS DOSTOÏEVSKI
LE SIGNAL DU PROMENEUR

Argali
Le Forum de Liège

Anne
Chat en poche - Feydeau 
Norma Jeane D’après "Blonde" de Joyce Carol Oates) Adaptation et mise en scène John Arnold
Un temps de chien de Brigitte BUC 
Les ponts de Vesaas 
Le cercle des illusionnistes - Michalik  
L'Etat de siège - Camus 
Je marche dans la nuit par un chemin mauvais - Madani 
Bash de Neil LaBute 
Voltaire Rousseau - de Prévand 
Je dois tout à ma mère -de Honoré
Une petite fille privilégiée - de Francine Christophe
Le legs - Marivaux
Histoires d'hommes - Durringer
Don Juan - Molière
Lyrics Paris Mélodies

Mademoiselle A
Daniel Mesguich
  Molière: L'Avare, Le Tartuffe et George Dandin.La Double inconstance de Marivaux:








































Les Grecs de Jean-Marie Besset:

Eimelle
The turn of the screw (Le tour d'écrou) de Benjamin Britten 
Broken tango 2.0
Claudie George Sand

claudialucia
festival d'avignon 2014

Ostinato
Le Théâtre du Globe.

Shelbylee
Peines d'amour perdues par Kenneth Branagh 

Sophie
Electre, Giraudoux 


 Février 2014


Eimelle
Novecento : pianiste de Alessandro Baricco
Partage de midi Claudel 
Une âme douce - Tchekhov revisité de Alexandre Minkine

Anne
Argali
 Le Théâtre de Liège
Liliom, Ferenc MOLNAR

Christine
MÊME PAS VRAI" de Sébastien BLANC et Nicolas POIRET,
"LAMPEDUSA SNOW" Lina PROSA,
"LE CERCLE DES ILLUSIONNISTES" Alexis MICHALIK
DES HOMMES DEBOUT Césaire
LAMPEDUSA WAY Prosa
 "Savannah Bay" de Marguerite Duras
"Cowboy Mouth", adaptation de la pièce de Patti SMITH et Sam SHEPPARD.
- "Seul dans Berlin": une adaptation du livre de Hans Fallada

Ostinato
Novecento : pianiste, d'Alessandro Baricco. 

Miriam
Cyrano -Dominique Pitoiset

Denis
Amphitryon de Plaute

Somaya
 Être humain d’Emmanuel Darley

Sophie
 Le dîner de cons - Francis Veber

Philisine
Le conte d'hiver - William Shakespeare 

Moka
3000 façons de dire je t’aime M-Aude Murail.

Sophie/vicim
Rhinocéros, Ionesco

Janvier 2014 

Eimelle
 Passionnément de André Messager, opéra de Tours
Les Bodin's, histoire de familles de Christophe Gervais  
Carmen Bizet opéra de Tours Ossonce Bouillon Hill Laconi 
ANDROMAQUE - FANTAISIE BAROCK' Les Epis Noirs 
Richard III Shakespeare DOMINIQUE PINON Fréchuret 

 Christine
Festival dédié aux auteurEs femmes de théâtre
festival-paris-des-femmes-12-janvier 
DE NOS JOURS - NOTES ON THE CIRCUS 
ROMEO ET JULIETTE Nicolas BRIANCON 
DESHABILLEZ MOTS 2  
LA LECON ionesco 

Sophie 
Article de présentation
Roméo et Juliette - William Shakespeare

Argali
Article de présentation
Opéra royal de Wallonie
La Grande-Duchesse de Gérolstein, Jacques OFFENBACH 
Antigone, Jean ANOUILH

Pampoune
Article de présentation 

Julie
Le songe d’une nuit d’été – William Shakespeare 

Anne
La leçon - Ionesco 
A la folie Feydeau  
sonates d'automne - Bergman 
Homme pour homme - Brecth 
Crime et châtiment - Dostoievski 
L'échange - Claudel  
Des hommes debout - Césaire 

 Philisine
L'Assommoir d’Émile Zola David Czesienski  

 Shelbylee
Richard III de Wiliam Shakespeare   

Claudialucia
Shakespeare : Le songe d'une nuit d'été  

Sophie/vicim
Médée, Corneille
Knock, Jules Romains
Médée, Rouquette

Miss G 
Billet d'inscription 




Théâtre Nantes
Bonnes lectures et bons spectacles!
Bordeaux

Loges grand théâtre Tours


  

jeudi 26 décembre 2013

Le Canapé rouge Michèle Lesbre


Le Canapé rouge de Michèle Lesbre
Editeur : Sabine Wespieser
Présentation de l'éditeur
Parce qu’elle était sans nouvelles de Gyl, qu’elle avait naguère aimé, la narratrice est partie sur ses traces. Dans le transsibérien qui la conduit à Irkoutsk, Anne s’interroge sur cet homme qui, plutôt que de renoncer aux utopies auxquelles ils avaient cru, tente de construire sur les bords du Baïkal un nouveau monde idéal.
À la faveur des rencontres dans le train et sur les quais, des paysages qui défilent et aussi de ses lectures, elle laisse vagabonder ses pensées, qui la renvoient sans cesse à la vieille dame qu’elle a laissée à Paris. Clémence Barrot doit l’attendre sur son canapé rouge, au fond de l’appartement d’où elle ne sort plus guère. 
Elle brûle sans doute de connaître la suite des aventures d’Olympe de Gouges, auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, de Marion du Faouët qui, à la tête de sa troupe de brigands, redistribuait aux miséreux le fruit de ses rapines, et surtout de Milena Jesenská qui avait traversé la Moldau à la nage pour ne pas laisser attendre son amant. Autour du destin de ces femmes libres, courageuses et rebelles, dont Anne lisait la vie à l’ancienne modiste, une belle complicité s’est tissée, faite de confidences et de souvenirs partagés. 
À mesure que se poursuit le voyage, les retrouvailles avec Gyl perdent de leur importance. Arrivée à son village, Anne ne cherchera même pas à le rencontrer…
Dans le miroir que lui tend de son canapé rouge Clémence, l’éternelle amoureuse, elle a trouvé ce qui l’a entraînée si loin : les raisons de continuer, malgré les amours perdues, les révolutions ratées et le temps qui a passé.

lundi 23 décembre 2013

Noël en Provence ... à CHÂTEAUROUX Anne et Karl Blanchet

Les crèches provençales ne sont pas forcément là où on les attend!
Pour preuve cette belle réalisation, à l'église Saint-Martial de Châteauroux, oeuvre de Anne et Karl Blanchet.

L'occasion pour moi de vous souhaiter à tous un très joyeux Noël, qu'il vous apporte à tous le plus de petits bonheurs possibles
J'en profite au passage pour remercier tous les participants aux challenges de lecture du blog, et tout particulièrement à celui consacré au théâtre dont la déclinaison annuelle se termine à la fin du mois, mais sans hésitation, je continue en 2014 et espère que l'année suivante nous réservera autant de belles lectures et de beaux moments au théâtre, et toujours l'envie de les partager!
Bref, revenons à Châteauroux et à Noël...

samedi 21 décembre 2013

Les Trois sœurs Tchekhov

Les Trois sœurs de Tchekhov, pièce créée le 31 janvier 1901 au Théâtre d'art de Moscou.

CDRT Décembre 2013

Mise en scène Christian Benedetti
D’après la traduction de André Markowicz et Françoise Morvan
Assistante à la mise en scène Elsa Granat
Lumières Dominique Fortin
Costumes Lucie Ben Bâta et Chantal rousseau
Régie Cyril Chardonnet 
Avec : Mathieu Barbet (Fedotik et Rode en alternance), Christian Benedetti (Verchinine), Christine Brücher (Olga), Gaspard Chauvelot (Fedotik et Rode en alternance), Philippe Crubézy (Koulyguine), Daniel Delabesse (Andreï), Claire Dumas  (Natalia), Laurent Huon (Tcheboutykine), Florence Janas (Macha), Xavier Legrand (Touzenbach), Jean‑Pierre Moulin (Feraponte), Nina Renaux (Irina), Stéphane Schoukroun (Saliony) , Jenny Bellay (Anfissa)

jeudi 19 décembre 2013

La vie d'une autre Frederique Deghelt

La vie d'une autre  Frederique Deghelt , présentation de l'éditeur:

Marie a vingt-cinq ans. Un soir de fête, coup de foudre, nuit d'amour et le lendemain... Elle se retrouve douze ans plus tard, mariée, des enfants et plus un seul souvenir de ces années perdues. Cauchemar, angoisse... Elle doit assumer sa grande famille et accepter que l'homme qu'elle a rencontré la veille vit avec elle depuis douze ans et ne se doute pas du trou de mémoire dans lequel elle a été précipitée. Pour fuir le monde médical et ses questions, elle choisit de ne rien dire et devient secrètement l'enquêtrice de la vie d'une autre. Ou plutôt de sa propre vie. C'est avec une énergie virevoltante et un optimisme rafraîchissant que Frédérique Deghelt a composé ce roman plein de suspense sur l'amour et le temps qui passe, sur les rêves des jeunes filles confrontés au quotidien et à la force des choix qui déterminent l'existence.

 Journaliste et réalisatrice de télévision, voyageuse infatigable avec Paris pour port d'attache, Frédérique Deghelt est notamment l'auteur de deux autres romans parus chez Actes Sud : La grand-mère de Jade (2009) et La nonne et le brigand (2011). La vie d'une autre a été adapté au cinéma par Sylvie Testud en 2012, avec Juliette Binoche et Mathieu Kassovitz.


lundi 16 décembre 2013

Décors Chenonceau Noël 2013

Cela fait partie des rituels depuis plusieurs années, à une dizaine de jours de Noël, une visite du château de Chenonceau, magnifié par les décorations de Noël.

La chambre noire : 
Noël à Chenonceau
 
Pour en savoir plus www.chenonceau.com
Un matin de décembre, bonnets et gants sont de sortie, pour arriver à l'heure où le château s'éveille et où les gelées blanches et la brume donnent une touche féérique de plus au lieu...
Tour des Marques château de Chenonceau
Le château et la galerie sur le Cher

Une fois la porte poussée, la cheminée de la salle des gardes nous réchauffe quelques instants, avant de laisser les yeux s'émerveiller devant les compositions réalisées par l'équipe des fleuristes du lieu...
Château de Chenonceau


Une première partie dans les verts et blanc, plumes, neige... le froid, le givre, un thème de décoration centré sur l'hiver, et parfaitement en phase avec les conditions météos du jour!

La Chapelle, avec une Nativité installée pour l'occasion

Nativité à Chenonceau
 une de mes pièces préférées cette année, avec la chambre noire et les cuisines, le bonheur aussi de se retrouver à cette heure-là seuls dans quelques pièces, féérique!  (j'ai trouvé moins d'originalité dans les autres, où les décors, aussi sublimes soient-ils,  ressemblaient un peu à ceux des années précédentes, difficile de se renouveler autour de ce thème, je deviens difficile!)
Chapelle Noël à Chenonceau

dimanche 15 décembre 2013

Les mots du passé, Jean-Michel Denis

Les mots du passé, Jean-Michel Denis
Été 2003, une terrible canicule assèche la France. Louis et son fils s'apprêtent à prendre la mer au large de La Charente afin de trouver un peu de fraîcheur. Soudain, un coup de téléphone les oblige à faire demi-tour. C'est Pierre, le père de Louis. Cet homme discret, voire effacé habituellement, éprouve soudain un besoin capital de parler à son fils. Pierre et Louis vont alors remonter le temps jusqu'aux années sombres de l'Occupation à Paris, ce qui aura des conséquences totalement inattendues et bouleversantes...

jeudi 12 décembre 2013

vitraux de Zao Wou-Ki prieuré de Saint Cosme

Pour prolonger l'article sur les nouveaux vitraux de la cathédrale Saint-Gatien de Tours, poussons jusqu'au prieuré de Saint Cosme où des vitraux de Zao Wou-Ki  ont été installés en 2010.

Un grand merci à René-Charles Guilbaud pour la communication du texte de présentation, de quoi donner l'envie je l'espère aux visiteurs de ce blog de programmer une visite au prieuré!



Au prieuré de Saint-Cosme en l’île, demeure de Ronsard, le peintre Zao Wou-Ki a récemment habillé les baies du réfectoire roman de vitraux abstraits. Ce sont des dessins à l’encre de Chine réalisés en 2005 qui ont été choisis, avec la technique du verre décoré inventée par Éric Linard, éditeur d’art et sérigraphiste.

Un film sérigraphié reproduisant l’œuvre est inséré entre deux feuilles de verre et deux feuilles de Buthyl® (élastomère). Ce millefeuille est ensuite soudé en autoclave.
Ce procédé permet, à la différence d’un vitrail traditionnel composé de pièces de verre assemblées par des rais de plomb, de reproduire l’œuvre de l’artiste avec la plus grande fidélité. La composition semble alors comme en apesanteur.

Pour les vitraux de la chaire du lecteur, ornée de sculptures du XIIes.,Zao Wou-Ki a rehaussé ses dessins d’encre rouge, dont l’éclat est souligné par la lumière ténue du nord.

Une citation de Zao Wou-Ki pourrait accompagner ces œuvres : Je voudrais peindre ce qui ne se voit pas, le souffle de la vie, le vent, le mouvement, la vie des formes, l’éclosion des couleurs et leurs fusions. Ces vitraux semblent être l’ombre et la résonnance des lectures qui ont accompagné les moines et les pèlerins durant des siècles.
D'autres photos ici Les vitraux de Zao Wou-Ki au Prieuré de Saint Cosme

Pour en savoir plus sur le lieu où Ronsard a été prieur:
Le prieuré de Saint Cosme

et un hors-série de connaissance des arts
 et une exposition à admirer ce mois de décembre (merci le petit carré jaune!)
expo

mardi 10 décembre 2013

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme Stefan Zweig

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme Stefan Zweig

Présentation de l'éditeur
Au casino de Monte-Carlo, une veuve anglaise prend sous son aile un jeune homme perdu par la fièvre du jeu. Assumant le rôle de mère et d'amante, elle tente tout pour l'aider. Elle-même ne se reconnaît plus : va-t-elle abandonner sa vie bourgeoise et s'enfuir avec lui ? Le sauver implique de se perdre. Voici le récit des vingt-quatre heures qui changent une vie. 
Dans cette sombre nouvelle, parue en 1925, qui a beaucoup frappé Freud, Zweig se montre au sommet de son art de psychologue, dans l'analyse du coup de foudre amoureux et de l'addiction au jeu, ainsi que d'une passion plus complexe qui menace l'héroïne : la pitié dangereuse, ce mélange de sensualité et de devoir. L'auteur décrit admirablement le conflit intérieur qui se joue en chaque individu quand son existence se change en destin.

Le début
Dans la petite pension de la Riviera où je me trouvais alors (dix ans avant la guerre), avait éclaté à notre table une violente discussion qui brusquement menaça de tourner en altercation furieuse et fut même accompagnée de paroles haineuses et injurieuses.

Mon petit mot

Je connaissais la version film avec Agnès Jaoui et Michel Serrault, que j'avais beaucoup appréciée
mais je n'avais pas encore lu le court récit dont il était issu.
J'aime généralement beaucoup l'écriture de cet auteur et je n'ai cette fois encore pas été déçue!

Pour la plongée dans l'époque, pour les façons de penser des héros, cet autre temps et ces convenances, si proche et si lointain.
Pour les images qui naissent à la lecture, pour ces heures fulgurantes dans la vie de cette femme, pour cette conception de l'amour, pour l'affolement des sentiments, un texte à lire!
Un texte dont j'aimerais maintenant beaucoup voir l'adaptation au théâtre.

 Dans le cadre du challenge Voisins Voisines pour l'Autriche


dimanche 8 décembre 2013

Lectrices Auguste Toulmouche

En version solitaire ou partagée, la lecture a l'honneur, et le plaisir d'admirer la touche du peintre, et ses costumes tout particulièrement,
Auguste Toulmouche (21 septembre 1829 à Nantes - 16 octobre 1890 à Paris)

La lecture



 La lettre d'amour

Lectrice endormie Auguste Toulmouche
 où le livre semble peu passionnant!


Bonne journée, et bonnes lectures!

Comments system