lundi 2 décembre 2013

Le confident Hélène Grémillon

Présentation de l'éditeur : Le confident Hélène Grémillon
 Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d'abord à une erreur mais les lettres continuent d'arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend qu'elle n'est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme.
Dans ce premier roman sur fond de Seconde Guerre mondiale, Hélène Grémillon mêle de main de maître récit historique et suspense psychologique.

Le confident a obtenu cinq prix littéraires et été traduit en dix-huit langues.



Le début
Un jour, j'ai reçu une lettre, une longue lettre pas signée. C'était un événement, car dans ma vie je n'ai jamais reçu beaucoup de courrier. Ma boîte aux lettres se bornant à m'annoncer que la-mer-est-chaude ou que la-neige-est-bonne, je ne l'ouvrais pas souvent. Une fois par semaine, deux fois les semaines sombres, où j'attendais d'elles, comme du téléphone, comme de mes trajets dans le métro, comme de fermer les yeux jusqu'à dix puis de les rouvrir, qu'elles bouleversent ma vie.
Et puis ma mère est morte. Alors là, j'ai été comblée, pour bouleverser une vie, la mort d'une mère, on peut difficilement mieux faire.



Mon petit mot
Un livre qui était dans ma liste d'envies depuis un petit moment et que j'ai fini par emprunter en bibliothèque, et j'en suis ravie!
Une histoire qui happe le lecteur dès les premières pages, l'alternance des voix narratives vient bouleverser ce que l'on croit comprendre, entre lettres et récits, entre années de guerre et 1975 et la fin pousse à relire une  partie du début pour bien tout remettre en ordre!
L'amour, le désir d'enfant, la maternité, le tout sous fond de guerre, les mensonges, les secrets de famille, voilà qui tient le lecteur en haleine.
Pour un premier roman, c'est une réussite, et je guetterai désormais l'arrivée des prochains livres de l'auteure dans les rayons de la bibliothèque. 



Une lecture pour le Défi 1er roman

11 commentaires:

  1. Et oui, un roman qu'on lit à toute vitesse tellement on veut savoir la suite...

    RépondreSupprimer
  2. J'avais bien aimé ce roman, très bien mené et avec des révélations coup de poing, mais je l'avoue, mes souvenirs sur son contenu se sont estompés...

    RépondreSupprimer
  3. Autant j'ai entendu du mal de la Garçonnière, autant celui-là m'a été chaudement recommandé. Tu enfonces le clou donc, en plus, visiblement il brasse mes thèmes de prédilection. Merci de ce petit rappel

    RépondreSupprimer
  4. l'histoire est sombre, mais bien ficelée! Je verrais peut-être la garçonnière dans quelques temps...

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai beaucoup aimé celui ci aussi, mais je n'ai pas lu son nouveau... à voir!

    RépondreSupprimer
  6. j'attends qu'il arrive dans ma bibliothèque municipale!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai adoré ce livre. La garçonnière est bien aussi, elle s'éparpille un peu mais le suspens est terrible...à lire aussi pour ceux qui ont aimé Le Confident !

    RépondreSupprimer
  8. je vais le guetter dans les rayons!

    RépondreSupprimer
  9. Je suis en train de le lire (ou plutôt de l'écouter) en livre audio - une 1ère pour moi.
    C'est un peu bizarre, j'ai l'impression de ne pas pouvoir goûter le style ou la construction aussi ien que si je lisais le livre. Mais je suis quand même accrochée aux lettres de Louis et je guette les révélations. Comme toi, j'aurai sûrement envie de relire le début pour trouver tous les indices qui y sont forcément.

    RépondreSupprimer
  10. je n'ai pas l'habitude des livres audios, et moi qui retourne parfois en arrière dans une lecture, je ne suis pas certaine d'y trouver mon compte! Bonne journée!

    RépondreSupprimer

Comments system