mardi 10 septembre 2013

Le fantôme de Truffaut ; une initiation au cinéma de Frederic Sojcher

Le fantôme de Truffaut ; une initiation au cinéma de Frederic Sojcher
 Editeur : Impressions nouvelles
Date de parution : 06/09/2013
 Présentation de l'éditeur
À 3 ans, Frédéric Sojcher fait connaissance avec un plateau de tournage et à 6 ans, il devient cinéphile. À 12 ans, figurant dans Préparez vos mouchoirs, il sympathise avec Patrick Dewaere. À 14 ans, il entame une correspondance avec François Truffaut. À 18 ans, il réalise avec Serge Gainsbourg et Michael Lonsdale un court-métrage, Fumeurs de charme. C'est un véritable conte de fée. À 23 ans, il
tourne son premier long métrage. et le cauchemar commence. Le cinéma sera une suite de combats, aux issues incertaines. Dans ce récit sincère, sensible et souvent drôle, Frédéric Sojcher revient sur son parcours. C'est une ode aux actrices, aux acteurs et à toute l'équipe du film. C'est une initiation au cinéma, qui touchera ceux qui rêvent de pratiquer ce métier et d'entrer dans ce monde. Le Fantôme de Truffaut propose aussi une galerie de portraits attachants : Patrick Dewaere, Yves Mourousi, Arletty, Isabelle Adjani, Margaux Hemingway, Marie Gillain, Cécile de France, Benoît Poelvoorde, Maria de Medeiros, Micheline Presle, Frédéric Taddéï. Ces rencontres permettent de mieux comprendre ce qui se passe sur le plateau, dans la réalisation, dans la production et dans la promotion d'un film.
Frédéric Sojcher, né le 11 mai 1967 à Bruxelles, est un réalisateur, écrivain et universitaire belge.
Le début
L'enfance
J'ai trois ans. Paul Danblon cherche un enfant suffisamment turbulent pour un reportage sur les hyperactifs. Papa et maman connaissent Paul Danblon, il officie à la télévision, ils acceptent sa proposition.

Mon petit mot
En choisissant ce livre dans la liste de la Voix des indés, c'était, je l'avoue le nom de Truffaut qui m'avait attirée en premier, les souvenirs du Dernier métro ou autres films et si, certes, il est bien présent dans ce livre, c'est avant-tout d'une auto-biographie de Frederic Sojcher dont il s'agit ici. 
Ce petit "réajustage" passé, on plonge dans les coulisses (bien noires!) du cinéma.
L'envers du décor, le financement, les rivalités, les projets avortés, les castings, et la passion qui ne s'émousse pas. A travers le parcours du cinéaste, on en apprend un peu plus sur ce qui se passe sur les plateaux de tournage et dans les bureaux...
La formation des métiers autour du cinéma est également évoquée, le tout par des chapitres très courts, comme autant de petites scènes de films.
 D'une anecdote à l'autre, ce livre me donne envie, moi qui j'avoue, n'en ai vu aucun, de découvrir les films réalisés par ce cinéaste, en attendant le prochain!



Un grand merci à La voix des indés et à l'éditeur pour cette troisième lecture de la rentrée littéraire 2013:


2 commentaires:

  1. Je comprends un peu mieux de quoi parle ce bouquin inclassable ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je regardais du coup dans quelles rubriques les libraires le classaient, pour l'éditeur c'est "Récit d'initiation" :)!
      bonne soirée!

      Supprimer

Comments system