vendredi 30 août 2013

Le comité Tiziano Iain PEARS

Le comité Tiziano
de Iain PEARS Traduit par Georges-Michel SAROTTE
Belfond noir

Présentation de l'éditeur:

Après L'Affaire Raphaël, voici le deuxième roman de la série policière consacrée par Iain Pears au monde de l'art : où l'on retrouve la virtuosité et l'ironie qui ont fait le prodigieux succès de l'auteur.
Quand Louise Masterson, membre du prestigieux comité Tiziano, est retrouvée morte à Venise, poignardée dans un parterre de lis, les autorités italiennes exigent des réponses immédiates. Le général Bottando dépêche donc sur place son adjointe, Flavia, qui n'aura pas trop de l'aide d'Argyll, son ami anglais, pour démêler une affaire des plus complexes.
Loin d'être une digne institution uniquement préoccupée d'authentifier les tableaux de Titien, le comité apparaît en effet comme un vrai panier de crabes, où d'éminents spécialistes se livrent des luttes sans grand rapport avec l'oeuvre du maître. Mais de là à liquider des collègues... Car ce n'est plus un, mais deux, puis trois cadavres d'historiens d'art qui sont bientôt découverts...

Le début:
Tout commença par la découverte que fit le jardinier des Giardinetti Reali, vieux personnage voûté dont le travail n'est en général pas remarqué par les millions de touristes qui chaque année visitent Venise, même par ceux qui mangent leurs sandwichs au milieu de ses oeuvres tout en soufflant un peu après une surdose de splendeurs architecturales.

Mon petit mot:
 
Je ne connaissais pas cette série policière, et je la découvre avec plaisir, tout d'abord pour Venise et Padoue, pour le Titien, le monde de l'art, marchand, identifications... et pour l'enquête en elle-même.On oscille entre œuvres d'art ayant bel et bien existé et éléments inventés, et l'on se surprend à faire quelques recherches pour compléter la lecture autour des véritables tableaux du Titien (et de la vie privée du peintre). J'avoue d'ailleurs m'être plus intéressée aux dits tableaux  et au thème de l'attribution ou non d'un tableau à tel ou tel peintre qu'aux péripéties des détectives! 
A lire pour Venise, et pour les amateurs du Titien (qui démêleront sans doute mieux que moi le réel de l'imaginaire!) 



A regarder en parallèle de la lecture : Titien, Scènes de la vie de saint Antoine de Padoue, Scuola del Santo, Padoue
1511
Le miracle du nouveau né
Le miracle du pied coupé
Le miracle du mari jaloux
Titien Titien, Tiziano Vecelli dit (1485 ou 1488-1576)
 Le miracle du mari jaloux




Dans le cadre de plusieurs challenges:





8 commentaires:

  1. lecture plaisante j'aime bien ces voyages en Italie!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de quoi prolonger virtuellement les vacances!

      Supprimer
  2. Comme tu l'écris, on aime plus cette série pour ce qu'elle nous raconte sur l'art, que pour les histoires policières. J'ai enfin récupéré le tome 5 (les livres sont quasiment épuisés) et je compte le lire assez rapidement. Merci pour ta participation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je guetterais tes avis sur les suivants! Bonne soirée!

      Supprimer
  3. Je crois les avoir à peu près tous. C'est une série que j'aime bien, tant pour le thème artistique que pour les personnages auxquels je me suis attachée.

    RépondreSupprimer
  4. c'est vrai que cela donne envie de les retrouver!

    RépondreSupprimer
  5. Mais quel merveilleux peintre ! J'aime beaucoup Titien, je ne suis pas certaine d'apprécier le policier...
    Participation bien notée ! Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que cela peut dérouter! même si l'analyse des ouevres est intéressante
      Bon week-end!

      Supprimer

Comments system