mercredi 28 août 2013

Goulaine

en vrac, quelques photos du week-end dernier entre Loire-Atlantique et Morbihan, avec d'abord le château de Goulaine près de Nantes  http://www.chateaudegoulaine.fr/

ses plafonds et cheminées magnifiques
et sa serre aux papillons, aux couleurs éclatantes


ainsi que son musée consacré à la marque LU avec en particulier une série de publicités anciennes, mettant en scène les stars du théâtre d'antan telle Sarah Bernhardt 

Wikipédia C’est en 1846 que Jean-Romain Lefèvre s’installe à Nantes pour y reprendre une pâtisserie, sur le conseil de son épouse Pauline-Isabelle Utile, il nomme le commerce « Fabrique de biscuits de Reims et de bonbons secs » où il vend ses propres productions.
En 1897, très attaché à la publicité, Louis Lefèvre-Utile fait appel aux plus grands peintres pour illustrer ses affiches.  La fin du siècle est marquée par la création de nombreux nouveaux produits. La gamme s'enrichit en fonction de l'actualité( visite d'un chef d'État étranger en France, seconde expédition en Antarctique de l'océanographe Jean-Baptiste Charcot, série de vignettes « Aviation »en hommage à la traversée de la Manche par Louis Blériot ...) 
C'est aussi l'époque où l'entreprise abandonne la vente en vrac et commence le conditionnement de ses produits dans des boîtes en fer blanc. Ce type d'emballage a l'avantage d'assurer une plus longue conservation et offre un support idéal pour la réclame4.


"Je ne trouve rien de meilleur qu'un petit LU ; oh si, deux petits LU".

Sarah Bernhardt Publicité LU, affiche réalisée par Mucha

2 commentaires:

  1. Je n'ai visité que l'expo LU et la serre à papillons en accompagnant une sortie scolaire. J'habite à 5/6 kilomètres du chateau de Goulaine sur une commune proche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si tu as l'occasion, la visite est sympathique!

      Supprimer

Comments system