lundi 22 juillet 2013

châteaux Cadillac Cazeneuve Roquetaillade Montaigne alentours de Bordeaux

Au départ de Bordeaux, ainsi qu'à l'aller et au retour, quelques châteaux pour compléter la découverte de la région:

Château de Cadillac

Cadillac, son rempart et ses portes

et son château à l'histoire particulière :

Château de Cadillac

 château d'apparat du Duc d'Epernon, cadet de Gascogne devenu favori d'Henri III,  il fut  transformé après la révolution en prison pour femmes puis en centre d'éducation surveillé pour jeunes filles jusqu'en 1952.

Château de Cadillac





des magnifiques cheminées sont les témoins des fastes d’antan, tandis que de nombreux panneaux explicatifs évoquent le quotidien et le destin des prisonnières qui y ont vécu ensuite.
Un lieu à découvrir!

Château de Cazeneuve

Beaucoup plus fréquenté (ah les visites bondées de l'été...), un château où fut assignée à résidence la reine Margot à la fin de son mariage avec le futur Henri IV
 beaucoup transformé ensuite, il présente de belles pièces de mobilier

Château de Roquetaillade

 Pour finir le séjour dans un tout autre style, le château de Roquetaillade
 qui vaut tout particulièrement le coup d'oeil pour les restaurations de Viollet-le-Duc
 si certaines prêtent à sourire (une des chambres en particulier), c'est un beau témoignage de l'esprit de l’époque et de celui du restaurateur qui a pu intervenir sur l'architecture, le mobilier et le décor. 

 Les aménagement Renaissance sur une des façades...
 Du premier  vieux château subsistent les vestiges d'une tour maîtresse. Une chapelle se visite également.

La librairie du château de Montaigne

 De la maison forte de Montaigne, il ne reste que la tour où se retirait l'écrivain.
 
 Le reste de la propriété , château style néorenaissance remanié au XIXème ne se visite pas. 

Seule la Tour se visite : au rez-de-chaussée, la chapelle dédiée à Saint Michel. Au 1er étage, sa chambreet au dernier étage, la Librairie dont le plafond est orné de 75 inscriptions grecques et latines (66 sont désormais identifiées), peintes sur le bois des poutres et des solives. C’est là qu’il rédigea ses Essais, par intermittence, entre 1571 et 1592.


Bref, quatre monuments très différents, pour une compléter le séjour à Bordeaux!

4 commentaires:

  1. Merci pour ce passionnant état des lieux. Je comptais bientôt visiter le château de Montaigne, j'en profiterai alors pour visiter les trois autres. Une question : les photos des poutres sont-elles autorisées ou bien s'agit-il d'une photo prise à la dérobée? Une dernière question (et après j'arrête de vous mettre à la torture) : y a-t-il beaucoup de visiteurs au château de Montaigne ou le lieu est-il encore relativement préservé? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée pour le retard, pas de connexion pendant qqs jours, les photos sont autorisées dans la librairie (mais pas dans la chapelle) , la visite est guidée, et il y avait pas mal de monde (voir même beaucoup, un peu serrés dans la fameuse tour!), bonne visite alors!

      Supprimer
  2. Aark! cri de douleur! Ma tour, ma librairie! qui a donné son titre à mon blog! et que j'ai envie de voir depuis si longtemps! Quelles belles visites!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère que tu auras l'occasion bientôt!

      Supprimer

Comments system