samedi 9 février 2013

Sirba Octett, Du Shtetl à New York

Sirba Octett,  Du Shtetl à New York, espace Malraux, 8 février.
Après le théâtre, place à la musique pour terminer la semaine, dans le cadre l'évènement Orchestrus à Joué les Tours.

Le programme de ce festival de musique qui mêle amateurs et professionnels.
 Sirba Octett, vendredi 8 février
 Samedi 9 février, master class, animée par Philippe Berrod, clarinette solo de l'Orchestre de Paris et Iurie Morar, cymbalum, concertiste.
 – A 14 h 30, concert dansé avec le Brass band junior du conservatoire de Tours et les élèves danseurs et ensemble de cuivres du conservatoire de Tours.
 – A 17 h 30, concert cordes et vents de l'orchestre à corde des écoles de musique de Joué-lès-Tours, Chambray-lès-Tours et Saint-Cyr-sur-Loire.
 Dimanche 10 février, 11 h,  « Le trio de clarinettes ».
– A 16 h, concert de clôture,  clarinettes


Revenons au spectacle d'hier: la présentation: 
Né de la rencontre entre Sirba Octet et Isabelle Georges, ce spectacle, tout en rythmes et émotions, vous propose de réaliser le voyage qu’autrefois des milliers de personnes ont réalisés de leur Shtetl jusqu’à New York.
Des berceuses aux standards du jazz, du théâtre Yiddish à la comédie musicale, Du Shtetl… à l’âge d’or de la comédie musicale américaine, ce spectacle met en évidence la filiation des airs traditionnels juifs avec les thèmes des comédies musicales américaines.
Le disque est récompensé par un 10 de répertoire dans le magazine Classica.
Du shtetl à New York retrace l'odyssée de milliers d'hommes et de femmes à travers la musique...
Des berceuses aux standards de Jazz ...de Rozhinkes mit mandlen à Funny Valentine.
Du théâtre yiddish à la comédie musicale... de Fiddle à I got rythm.
Du klezmer au ragtime...D'Ukranian memory à Alexander's Ragtime band.
Du shtetl...à l'âge d'or de la comédie musicale américaine.

Entre la fin du XIXe siècle et la Seconde Guerre mondiale, près de 600 000 juifs d'Europe de l'est émigrent aux États-Unis pour fuir les pogroms. Parents et enfants quittent les shtetls de la vieille Europe pour le «paradis américain». Riches de leurs origines, certains de ces immigrants vont transformer le visage de l'Amérique par leur créativité. Ils vont bâtir leur rêve américain, celui d'une communauté idéale au sein de laquelle tout le monde a les mêmes chances.

Ce rêve, ils l'expriment sur les pages des partitions musicales et sur les scènes des théâtres créant ainsi quelques-uns des plus grands succès de la comédie musicale américaine et des standards de jazz.
Les héros de ce voyage humain et musical sont Israel Isidore Beilin (Irving Berlin), Jacob et Israel Gershowitz (George et Ira Gershwin), Hyman Arluck (Harold Arlen), Rogazinsky (Richard Rodgers), Asa Yoelson (Al Jolson), Sonia Kalish (Sophie Tucker)...

Isabelle Georges, chant
Sirba Octect
"Du shtetl à New York" suit le périple picaresque, sur fond de tragédie, ayant conduit plus d'un demi-millions de juifs du yiddishland d'Europe de l'Est vers l'Amérique. Le voyage musical parallèle part des violoneux et des chansons du shtetl (le "village" du titre) pour atterrir sur les prémices du jazz et des comédies musicales de Broadway.
Depuis 2003, Sirba Octet propose une lecture originale du répertoire yiddish, où se rencontrent naturellement la virtuosité et l'émotion. Découvrez l'univers de Richard Schmoucler (violon), Christian Briè̀re (violon), David Gaillard (alto), Claude Giron (violoncelle), Bernard Cazauran (contrebasse), Philippe Berrod (clarinette), Iurie Morar (cymbalum), Laurent Boukobza (piano) et leur complice Isabelle Georges au chant.

Mon petit mot:
Un spectacle très enlevé, un groupe de musiciens extra (allez, j'avoue un faible particulier pour Richard Schmoucler et Philippe Berrod!, et pour la présence du cymbalum dont on redécouvre les richesses sonores) , un programme varié, de l'émotion, des vibrations, cela fuse, cela pétille, cela fait du bien! Que dire de plus, déjà fini?


Les musiques de l'ensemble:
Basarabye
Traditionnel yiddish
Arrangement Cyrille Lehn

Amol is geveyn a mayse
Traditionnel yiddish et paroles de Michele Tauber
Arrangement Cyrille Lehn

Ukrainian memory
Traditionnel yiddish
Arrangement Yann Ollivo

Funny valentine
Musique de Richard Rodgers et paroles de Lorenz Hart

Medley
Happy as the day is long (Harold Arlen / Ted Koehler)
If I only had a brain (Harold Arlen / E.Y Harburg)
S'wonderful (George Gershwin / Ira Gershwin)
The man I love (George Gershwin / Ira Gershwin)
Get happy (Harold Arlen / Ted Koehler)
Stormy weather (Harold Arlen / Ted Koehler)
Arrangement Cyrille Lehn

Tanz
Danse Hassidique (Tradionnel hassidique)
Sunrise Sunset (Jerry Bock)
Bublitchki (Traditionnel Yiddish)
Arrangement Cyrille Lehn

Alexander Ragtime band
Musique d'Irving Berlin

Over the rainbow
(Harold Arlen / E.Y. Harburg)
Arrangement Yann Ollivo

Broyges et shulem tants
(Traditionnel yiddish)
Arrangement Yann Ollivo

Fiddle
(Traditionnel Yiddish)
Arrangement Cyrille Lehn

Rhapsody in blue / I got rythm
(George Gershwin / Gershwin)
Arrangement Yann Ollivo

A yiddishe mame
(Lew Pollack)
Arrangement Yann Ollivo

Bei Mir Bist Du Scheyn
(Sholom Secunda)
Arrangement Cyrille Lehn

Rozhinkes mit mandlen
(Abrahm Goldfaden)
Arrangement Yann Ollivo



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments system