mardi 25 septembre 2012

Amboise par Turner

Toujours dans la série La Loire par le peintre Turner lors de son voyage sur la Loire grâce à la superbe collection de : http://www.tate.org.uk/
Après :
Continuons la promenade au fil de la Loire avec le peintre vers :

Amboise, son château dominant la Loire, son pont, évoqué par Turner
Mallord William Turner Amboise vers 1826-30 
Amboise par Turner
Les croquis de l'artiste lors de son voyage

Un petit rappel historique autour du château d'Amboise :
  Construite sur un promontoire rocheux dominant la Loire, cette ancienne forteresse médiévale a conservé  une enceinte. La seigneurie d'Amboise est rattachée à la couronne en 1431 par Charles VII . Louis XI renforce la défense du château et y installe sa femme et ses enfants.
Quelques années plus tard, Charles VIII entreprend l'importante transformation de la forteresse féodale. Il ne subsiste aujourd'hui, de ce vaste ensemble, que le Logis du Roi (dont la façade fait face à la Loire), la chapelle Saint-Hubert et deux tours appelées tour Hurtault et tour des Minimes qui sont des tours d'escalier dont les vis sont sans marches afin que la rampe puisse être gravie par des cavaliers ou des attelages légers.   En 1498, Charles VIII meurt accidentellement en heurtant le linteau d'une porte basse dans une galerie. Le château passe alors entre les mains de Louis XII puis de François Ier.  Le jeune Français reçoit au château une éducation intellectuelle, sportive et militaire très complète. Il y habitera pendant les trois premières années de son règne. C'est à ce moment qu'Amboise brille de son plus vif éclat. La vie de cour s'organise, se police. Des fêtes magnifiques se succèdent bals, tournois, mascarades, combats de bêtes sauvages. François I termine l'aile du château commencée par Louis XII. Passionné pour les arts, il fait venir à Amboise le grand Léonard de Vinci qui passera là les dernières années de sa vie et y sera enterré.
château Amboise

Au XVIIe siècle, le château est utilisé comme prison royale. Il est rasé au début du XIXe siècle par Roger-Ducos, un proche de Napoléon : ne sont épargnées que les parties encore visibles aujourd'hui.
Le domaine est aujourd'hui propriété indivise des princes de la maison de France.

Le Château d'Amboise depuis l'Ile d'Or

6 commentaires:

  1. Je crois que Amboise reste un de mes préférés
    Et lorsque en plus c'est sous les yeux de Turner alors là.....
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai un faible pour les reflets des vieilles pierres dans la Loire... pour peu que la luminosité soit bonne, l'arrivée sur Amboise est toujours un moment de bonheur!

      Supprimer
  2. Ah la fantaisie des peintres et graveurs du 19e... On pourrait presque avoir des doutes si c'est bien Amboise.
    Merci du partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on est parfois en effet très loin de la réalité! de retour en Angleterre, il me semble qu'il avait d'ailleurs commis quelques erreurs de légende de ces croquis... restait l'évocation à défaut de la précision!

      Supprimer
  3. Turner est fidèle, en même temps il transcende la réalité pourtant déjà très belle. Dans le second tableau, ce château blanc qui semble suspendu dans les airs est magique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vision féérique de certains paysages... on redécouvre les lieux...

      Supprimer

Comments system