samedi 11 août 2012

les mystères de Pompéi, Cristina Rodriguez

Les mystères de Pompéi, Cristina Rodriguez
 
Présentation de l'éditeur :

 En l'an 31 de notre ère, l'empereur Tibère, désabusé et las des intrigues de Rome, se retire à Capri. Une fin de règne délétère commence, sur laquelle plane l'ombre du terrible Séjan, préfet du prétoire, à qui Tibère a confié le pouvoir, et dont l'ambition est sans limite...
Personne n'ose s'opposer à ses hommes de main.
Personne ? C'est oublier Kaeso, jeune centurion du corps des prétoriens impériaux, une tête brûlée, qui a le courage de s'insurger. Limogé, jeté en prison, il sauve sa tête de justesse mais est expédié à Pompéi comme chef de la police, à la tête d'une garnison d'incapables. Humiliation suprême, pour un officier des troupes d'élite, que d'être le chien de garde d'une petite ville tranquille, en apparence. Mais dès son arrivée, c'est la tourmente : des assassinats, un trafic de fausse monnaie, d'étranges rituels, des menaces - il plonge dans l’œil du cyclone.
Devant l'urgence, Kaeso se lance à corps perdu dans une enquête serrée, découvre la face cachée de la ville, ses tripots, ses lupanars, les turpitudes de ses notables, les mystères des religions orientales, et tente de déjouer un complot qui pourrait bien viser l'héritier de l'empire, un certain Caligula.
Le jeune homme a heureusement de précieux alliés : Io, son fidèle et redoutable léopard, les gardes germaniques, ses frères d'armes, Daget, l'envoûtante prêtresse d'Isis, Hildr, sa mère, guérisseuse le jour et magicienne la nuit ; et enfin sa propre cousine, la ravissante Concordia, très bien informée des secrets de la Cour...
Le prétorien en aura bien besoin.
Cristina Rodríguez est romancière, journaliste et scénariste de manga au sein du Studio Gothika sous le pseudonyme de Claude Neix. Spécialiste de l'Antiquité gréco-romaine, elle a publié à ce jour plus d’une dizaine de romans, dans lesquels on retrouve toujours avec plaisir son incroyable sens du récit saupoudré l’humour et un érotisme omniprésent qui sont sa marque de fabrique.

Le début:
Sur le bord de la route, les lauriers-roses offraient leurs corolles au soleil du début de l'après-midi. Entre les ronces, les mûres juteuses n'attendaient que ma main pour les cueillir et, au loin, le sommet du Vésuve pointait vers le ciel comme un hommage aux dieux, ses flancs généreux disparaissant sous les ceps noueux et les bosquets.
Le parfum boisé des treilles et des cyprès, auquel se mêlaient les légers effluves iodés de la mer toute proche, m'enveloppa. J'inspirai l'air vivifiant à pleins poumons tout en engloutissant les mûres grappillées sans descendre de ma monture.
La Campanie semblait plus soucieuse de m'apparaître sous son meilleur jour que moi de m'y installer et, pourtant, les dieux savaient qu'en cet instant je lui étais reconnaissant pour ces parfums et cette débauche d'espace.
Comment ne pas l'être après onze mois de geôle à Rome, enfermé dans les sous-sols du Palatin... " Pompéi? Nous partons pour Pompéi ? " s'était écrié Acarius, l'esclave personnel de sa mère, lorsque je lui avais annoncé que nous allions nous installer dans la région. " Mais le feu y couve et gronde sous la terre ! Il faut s'appeler Hercule - et être aussi téméraire que lui - pour oser élever des villes sur le toit du domaine de Vulcain ! " J'avais ri, alors, de cette grotesque légende qui plaçait le domaine du dieu ardent dans les parages.


Mon avis: Comme pour Les calendes de septembre, un livre lu pour prolonger mon voyage à Pompéi.
Un autre Pompéi qui est donné à voir, puisque contrairement à beaucoup d'autres, ce roman s'y déroule à une autre période que celle de l'éruption du Vésuve, rien que pour cela , cela vaut bien la lecture!
Une intrigue bien menée, (il faut juste de pas se mélanger dans tous les protagonistes!), bien documentée, on redécouvre la ville sous un angle nouveau, et d'avoir eu le bonheur d'y aller cette année permet de mieux apprécier la lecture, en mettant des images sur les lieux cités.
Un héros enquêteur attachant (tout comme son léopard),  que cette histoire donne envie de retrouver dans d'autres volumes de la série :

C'était ma première lecture de cette série, et je lirai les autres avec plaisir.
De nombreuses informations sur la série sur :
http://www.kaesolepretorien.com/index.php
Les mystères de Pompéi  LES ENQUETES DE KAESO LE PRETORIEN t.1  Lattès-Le Masque, France, 2008
Meurtres sur le Palatin  LES ENQUETES DE KAESO LE PRETORIEN t.2 Lattès-Le Masque, France, 2009 
L'Aphrodite profanée LES ENQUETES DE KAESO LE PRETORIEN t.3 Lattès-Le Masque, France, 2011

Dans le cadre du challenge

et du challenge Au cœur de la rome antique

8 commentaires:

  1. Je vais essayer de me le procurer une bonne introduction à notre futur séjour sur les lieux prévu en octobre
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela change des récits autour de l'éruption, j'ai trouvé ça sympathique! Bon dimanche!

      Supprimer
  2. Ah ah !! je ne l'ai pas sur mon ebook !! mais les livres papier c'est pas mal non plus n'est-ce pas ??? merci de l'info à découvrir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne suis pas encore passée à la lecture sur ebook, alors livre papier, oui, oui, oui! En attendant de craquer pour l'ebook!

      Supprimer
  3. J'ai lu tous les romans de cette auteure il y a quelques temps et j'avais vraiment passé un bon moment (surtout avec la reconstitution du contexte historique). Merci de ta participation ! (pourrais-tu juste rajouter le lien vers la page du challenge pour ceux que ça intéresserait ? merci !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais oublié le lien, je l'ajoute toute de suite! Et je pense me plonger bientôt dans un autre de la série!
      Bonne journée!

      Supprimer
  4. Réponses
    1. on découvre cette ville sous un autre jour, c'est instructif et distrayant!

      Supprimer

Comments system