jeudi 19 juillet 2012

Le château de Saumur

Etape 2 du week-end, farniente dans les ruelles de Saumur, admirer les maisons à colombages, se promener sur les quais de la Loire, autour des remparts...
Nous avons effectivement commencé ainsi, autour de la place Saint-Pierre, avant de nous rendre à l'évidence...
Saumur
... la pluie n'est pas décidée à nous fausser compagnie... pluie, vent, froid... un bon thé bien au chaud à l'intérieur d'un café aux terrasses désertes... les balades en bateau sur la Loire ne font pas recette non plus... il pleut toujours... alors, changement de programme !
Loire Saumur
et direction le château pour se mettre à l'abri!
Nous nous étions dit que nous attendrions encore quelques mois, que les travaux de restauration soient plus avancés, mais tant pis.. tous aux abris!
Possession des comtes d’Anjou puis des Plantagenêts, le château de Saumur est transformé en forteresse royale au début du XIIIème siècle à l’époque du roi saint Louis. Pendant la seconde moitié du XIVème siècle, le duc Louis 1er d’Anjou (frère du roi Charles V) le transforme en château-palais fastueux.
Le roi René, dernier duc d’Anjou, y réside périodiquement. Après sa mort en 1480 le château revient au domaine royal.
Jusqu’à la fin de l’Ancien Régime, l’édifice servira de résidence aux différents gouverneurs de la ville. Le plus connu d’entre eux, Philippe Duplessis-Mornay est nommé en 1589. La ville de Saumur vient d’être concédée au parti protestant en tant que place de sûreté. Le nouveau gouverneur fait fortifier le château par l’enceinte qui existe toujours, d’une conception très novatrice pour son époque.
Pendant le XVIIème et le XVIIIème siècle, le château de Saumur sert aussi de prison : prisonniers sur lettre de cachet puis à partir des années 1780 prisonniers de guerre.
 Napoléon 1er le transforme en prison d’Etat.
 En 1814 il est affecté au Ministère de la guerre et devient un dépôt d’armes et de munitions.
Les militaires partent en 1889. La Ville entame alors des discussions avec l’Etat pour racheter le château dans le but d’y installer le musée municipal. L’acquisition est réalisée en 1906. La restauration du monument commence alors.
En 1912 le monument en partie restauré est ouvert au public. Le musée municipal est installé au premier étage de l’aile nord ; le musée du cheval au second étage. En 1940, le château est bombardé et subit de graves dégâts, réparés quelques années après.

En 2001, une partie du rempart nord s’effondre. Sa restauration commence en 2004
La restauration de l’escalier d’honneur s’achève en 2012, tandis que les travaux se poursuivent  dans une bonne partie encore du château, mais quelques salles sont ouvertes à la visite, et les parties restaurées dévoilées sont magnifiques.
château de Saumur
Pour commencer la visite, une salle dédiée au monde du cheval et aux harnachements, puis une exposition consacrée à l'histoire du château de Saumur, et à sa représentations dans les très riches heures du duc du Berry.
château de Saumur
Le château de Saumur sert de fond à la scène des vendanges du mois de septembre. Cette miniature serait l’œuvre de Barthélemy d'Eyck dont le mécène était René d'Anjou.
Le calendrier célèbre la puissance du grand seigneur qu’est le duc Jean de Berry en mettant en scène ses châteaux, ses vassaux, ses terres et les différentes catégories de paysans qui travaillent à accroître ses revenus, dans une œuvre à la gloire de la Paix. 


l'escalier nouvellement restauré

 Dans les ailes du château ouvertes à la visite, céramiques, tapisserie, et collections composites, autour d'une réflexion sur la muséographie , la restauration des œuvres, le choix d'un type de présentation des collections... un peu curieux, mais l'architecture du bâtiment est là pour faire oublier le reste!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments system